Brocolis et carottes, des atouts pour le sein
Brève

Brocolis et carottes, des atouts pour le sein

13.10.2010

Les femmes afro-américaines qui consomment le plus de légumes (et notamment crucifères et carottes) ont moins de risque d’avoir un cancer du sein négatif pour les récepteurs hormonaux que celles qui en consomment le moins. C’est ce que suggère une étude publiée dans l’« American Journal of Epidemiology » par une équipe de Boston.

Les femmes noires, on le sait, sont plus à risque que les femmes blanches d’avoir un cancer du sein négatif pour les récepteurs aux estrogènes, dont le pronostic est moins bon que les cancers positifs pour ce récepteur.

La nouvelle étude a porté sur 52 000 femmes de la Black Women’s Health Study. Ces femmes ont été suivies pendant douze ans. Parmi les femmes pour lesquelles le statut vis-à-vis des récepteurs hormonaux était connu, 35 % étaient négatives pour les récepteurs aux estrogènes (RE) et les récepteurs à la progestérone (RP) (femmes RE-/RP-).

Il est apparu que l’incidence des cancers RE-/RP- était de 43 % plus faible parmi les femmes qui consommaient plus de 2 portions de légumes par jour par rapport à celles qui en mangeaient moins de 4 par semaine.

Pour les auteurs, le type de légume consommé pourrait jouer un grand rôle. Auraient notamment un grand effet protecteur les crucifères (brocolis, chou), qui sont des sources de glucosinolates, et les carottes, qui apportent des caroténoïdes.

Quotimed.com, le 13/10/2010

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

L'heure du coucher, un marqueur de bonne santé cardiovasculaire

coucher

Le travail à des horaires atypiques, travail de nuit ou travail posté, est associé à des risques avérés pour la santé, notamment... Commenter

Violences obstétricales : les recos de l'Académie face aux « pratiques humainement défaillantes »

violence obstetricale

Améliorer la formation des soignants quant à l'autonomie des femmes enceintes ou optimiser la prise en charge de la douleur en obstétrique…... Commenter

Des cellules souches osseuses découvertes chez l'homme

Os obtenu à partir de cellules souches osseuses

Ils les avaient dénichées chez le rongeur en 2015. Michael Longaker et son équipe de l’université Stanford viennent de découvrir, chez... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter