L’erreur médicale n’est excusable que si tous les examens de routine ont été prescrits
Brève

L’erreur médicale n’est excusable que si tous les examens de routine ont été prescrits

08.10.2010

L’erreur de diagnostic devant des symptômes particulièrement difficiles à constater et à interpréter n’est pas une faute médicale ; encore faut-il que le médecin ait prescrit les examens « de routine » indispensables. C’est ce qu’a estimé la Cour de cassation, appelée à se prononcer sur le cas d’un médecin poursuivi par un patient dont il n’avait pas décelé le cancer de la vessie.

Consulté en raison d’hémorragies urinaires, le praticien avait prescrit échographie, urographie, scanner et, au vu des résultats, écarté le diagnostic de cancer. Il n’avait pas jugé utile, devant un patient « tabagique », d’ordonner une cystoscopie, examen jugé indispensable par les experts qui se sont penchés sur le cas, pour infirmer ou confirmer le cancer. Selon lui, cet examen « invasif », lourd et nécessitant une anesthésie présentait un risque et qu’il valait mieux l’éviter, à défaut d’utilité certaine.

Les juges lui ont donné tort, statuant que les recherches incomplètes, sans un examen « minimal et habituel », constituent une négligence, un « manque de précaution fautif » (Cass. civ. 1, 30.9.2010, n° 808).

Quotimed.com, le 08/10/2010

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter