Radiothérapie de Guéret : le diocèse s’en mêle
Brève

Radiothérapie de Guéret : le diocèse s’en mêle

27.09.2010

Sept prêtres de la Creuse ont lancé en juin un « cri de vie » pour le monde rural, en écrivant à la ministre de la Santé pour dénoncer la disparition du service de radiothérapie de Guéret, qualifiée de « degré supplémentaire dans la spirale de désertification du département ».

Tandis que la plupart des maires du département se sont lancés dans un gel des relations avec les services de l’État, sept prêtres du diocèse de Limoges, dont six curés de paroisses creusoises, ont voulu ainsi « ajouter la voix de l’Église catholique à celles des élus de la Creuse et des professionnels de la santé ». Pourtant, « il n’est pas dans notre usage d’interférer dans le débat politique », observent-ils. Mais ils remarquent « qu’année après année, les services de proximité s’affaiblissent pour une population rurale souvent âgée et les acteurs de ce département agricole qui se lèvent tôt pour nourrir leur pays et gagner si peu leur pain ». Ils disent constater « tous les jours la désertification de la Creuse ».

Le père Arnaud Favard, curé de Boussac, l’un des signataires, par ailleurs chargé du ramassage scolaire et ancien prêtre-ouvrier, déplore « l’isolement, le manque d’espérance, de perspectives, la dépression, l’alcoolisme ». « Quelle est l’espérance de vie d’un pays où l’ensemble des services soit diminuent, soit s’en vont ? », se demande-t-il.

Pour lui, la Creuse souffre du « syndrome du tir à la corde : s’il y en a un qui lâche, tout lâche ». Notant qu’il est « légitime », en milieu rural, de demander les mêmes services qu’en ville, il suggère, « dans un souci d’aménagement du territoire », de « réfléchir à une politique migratoire pour désengorger les villes et rééquilibrer les départements ruraux ».

Face à ces aspirations, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, dans sa réponse du 5 août au vicaire épiscopal, a simplement évoqué « les critères qualitatifs et quantitatifs » pour justifier la fermeture du service de radiothérapie du centre hospitalier.

Quotimed.com, le 27/09/2010

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
urgences

Fermetures estivales des urgences : les médecins de l'AMUF lancent un cri d'alarme

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) a dénoncé ce lundi les fermetures récurrentes, estivales ou permanentes, de plusieurs services mobiles d'urgence et réanimation (SMUR) en raison « de la conjonction des... 9

Brigitte Macron sera « à l'écoute » avec les acteurs de la santé et du handicap

Brigitte Macron

Brigitte Macron, l'épouse du président de la République, aura un rôle « d'écoute et des relations avec les acteurs de la société civile... 4

« 120 battements par minute », il était aujourd'hui l'épidémie du sida

120 Battements par minute

Années 1990, un grand congrès scientifique. Sauf que la caméra est du côté de militants qui se préparent en coulisses à casser l’ordre et... 2

Quand le ministre de l’Intérieur veut « collaborer » avec les psychiatres pour repérer les terroristes

Barcelone Fleurs Bougies

Suite à l’attentat survenu à Barcelone jeudi 17 août, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, a annoncé au micro de RTL qu’il explorait la... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter