La loi de bioéthique sera discutée au Parlement fin septembre, annonce Edouard Philippe, appelant à un débat serein

La loi de bioéthique sera discutée au Parlement fin septembre, annonce Edouard Philippe, appelant à un débat serein

Coline Garré
| 12.06.2019
  • Edouard Philippe

Le projet de loi relatif à la bioéthique, qui « autorise le recours à la procréation médicale assistée pour toutes les femmes », est prêt, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe lors de déclaration de politique générale ce 12 juin. Il sera adopté en Conseil des ministres fin juillet, (le 26 selon « La Croix »), et débattu à l'Assemblée nationale fin septembre, a-t-il précisé devant les députés dont une partie l'a applaudi debout. 

« Je suis persuadé que nous pouvons atteindre une forme de débat serein, profond, sérieux, à la hauteur des exigences de notre pays. C'est mon ambition en tout cas », a-t-il poursuivi. 

Le Premier ministre a d'ailleurs précisé que le gouvernement avait retenu, sur certaines questions ouvertes comme l'accès aux origines ou la filiation en cas de PMA avec un tiers donneur, les options les plus à même de permettre « un débat apaisé ». La transcription automatique des enfants nés par GPA à l'étranger ne devrait pas figurer dans la loi, selon « Têtu ». 

Projet de loi sur la dépendance, « grand marqueur social du quinquennat »

Edouard Philippe a confirmé la présentation à la fin de l'année, par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, d'« un projet de loi qui définira une stratégie et la programmation des moyens nécessaires pour prendre en charge la dépendance », réforme qui « sera un autre grand marqueur social de ce quinquennat, peut-être un des plus importants ». 

Des premières mesures favorisant le maintien à domicile des personnes âgées et des investissements dans les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) seront incluses dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020, a-t-il promis.

Agnès Buzyn avait précisé en mars, à propos de son futur projet de loi, qu'il s'agirait de faire financer par la « solidarité nationale » la prise en charge de la dépendance, mais en excluant tout impôt supplémentaire. L'entrée dans le grand âge des générations du baby-boom nécessitera 35 % de dépenses publiques supplémentaires, soit plus de 9 milliards d'euros à l'horizon 2030, selon le rapport de Dominique Libault

Lutter contre l'obésité, nouvelle étape pour la prévention 

Se félicitant de la politique de prévention de son gouvernement, notamment en matière de tabac, de vaccination et de sécurité routière, le Premier ministre a annoncé que la lutte contre l'obésité, une nouvelle étape, devra être un objectif national « pour l'école, la santé, le sport, l'agriculture et l'industrie ». Et d'inviter les parlementaires à soumettre leurs propositions. 

Edouard Philippe a aussi indiqué qu'il défendra l'utilisation du Nutri-score auprès de la commission européenne, afin de rendre son étiquetage obligatoire sur les produits (et pas seulement sur les supports publicitaires en 2021). 

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
csmf sml

Assistants médicaux, CPTS : malgré leurs critiques, la CSMF et le SML disent banco, signature officielle jeudi prochain !

Deux semaines après MG France, les cadres de la CSMF et du SML, réunis en assemblée générale respectivement samedi et dimanche, ont à leur tour donné à une très large majorité (entre 74 % et 94 %) mandat à leurs présidents pour... 32

Premier bilan du vaccin contre la grippe : des études en vie réelle pour évaluer son efficacité

vaccin anti grippe

La composition du vaccin contre la grippe étant actualisée chaque année, son efficacité doit être évaluée annuellement. À l’hôpital Cochin,... 5

Spécial jeunesQuand la génération Y refait le monde médical

Debat jeunes

Conditions de travail, démographie, accès aux soins, numérique… Invités à un débat exceptionnel du « Quotidien » en partenariat avec... 2

Focus « Risque cardiovasculaire » : après un infarctus, la prévention secondaire repose sur une approche individualisée du patient

post infarctus

« La prise en charge d'un patient en post-infarctus doit être individualisée », indique le Dr Pierre Attali, cardiologue aux hôpitaux univer... 1

ECNi 2019 : première journée sans accroc, des messages de soutien sur les réseaux

Ce lundi, 9 336 candidats ont démarré les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi). Instaurées depuis 2004, les ECN clôturent... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter