Mieux récupérer après un AVC ischémique avec la piste d'un cocktail anti-adrénergique

Mieux récupérer après un AVC ischémique avec la piste d'un cocktail anti-adrénergique

Dr Irène Drogou
| 15.05.2019
  • avc

    Mieux récupérer après un AVC ischémique avec la piste d'un cocktail anti-adrénergique

Mots clés

Des chercheurs japonais suggèrent chez la souris une nouvelle piste potentielle dans l'accident vasculaire cérébral ischémique (AVC) en add-on aux traitements conventionnels : un cocktail d'anti-récepteurs adrénergiques.

Le rationnel développé dans les « PNAS » est d'agir sur l'œdème cérébral et la neuroprotection, en corrigeant les déséquilibres hydro-électriques, notamment les pics de potassium extracellulaires, induits par l'ischémie focale aiguë. « La dynamique aqueuse cérébrale immédiatement pendant et après un AVC est déterminante », a souligné Hiromu Monai, de l'université Riken et premier auteur.

Ici, l'équipe dirigée par Hajime Hirase montre que l'administration d'un cocktail de trois anti-adrénergiques s'est accompagnée d'une meilleure récupération motrice. Les scientifiques montrent par ailleurs qu'il y avait une diminution rapide des pics potassiques et une limitation de l'étendue de l'infarctus. L'effet pourrait passer via les canaux aquaporine-4, comme le suggèrent les expérimentations chez des souris génétiquement modifiées.

Les chercheurs admettent que « bien sûr, une signalisation altérée de la noradrénaline dans le système nerveux sympathique va interférer avec les fonctions autonomes comme la tension artérielle, le rythme cardiaque et la température corporelle ». Avant d'être testée chez l'homme, de nouvelles études précliniques sont nécessaires pour déterminer la nature et le degré optimal de l'antagonisme anti-adrénergique. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
MEUNIER EHPAD

Dr Marcellin Meunier, médecin en EHPAD : « Depuis des mois et des années, je vois des agents pleurer à chaque pause »

Médecin coordonnateur de l’EHPAD de Notre-Dame-de-Monts (Vendée), le Dr Marcellin Meunier, 55 ans,dénonce le sous-effectif qui touche son établissement et conduit à la maltraitance des résidents comme des soignants. Dans une... 22

Comment le cerveau participe au cancer

cancer prostate

Des neurones, qui se développent au sein même de la tumeur, contribuent au développement du cancer, révèle dans « Nature » une étude... Commenter

Projet d'avis de la HAS : l'étau se resserre sur l'homéopathie, Boiron prépare sa riposte

homeopathie

Chargée d'évaluer le bénéfice médical des médicaments homéopathiques depuis plusieurs mois, la commission de transparence (CT) de la Haute... Commenter

Campagne tarifaire 2019 : le gouvernement concède des financements supplémentaires pour encourager les prélèvements et greffes d'organes

greffe

Pour lutter contre le ralentissement des prélèvements et des greffes d'organes, le gouvernement inscrit dans la campagne tarifaire 2019... 1

Grève des urgences : la mobilisation tient bon et engrange les soutiens

URGENCES

Initié à la mi-mars dans les établissements de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le mouvement de grève qui touche les... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter