Comment l'affaire de la Pitié a pris un tour politique, Castaner sous le feu des critiques

Comment l'affaire de la Pitié a pris un tour politique, Castaner sous le feu des critiques

Anne Bayle-Iniguez
| 03.05.2019
  • salpêtrière

    Comment l'affaire de la Pitié a pris un tour politique, Castaner sous le feu des critiques

En évoquant dans un tweet une « attaque » de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) en marge du défilé du 1er mai, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'est retrouvé depuis deux jours au cœur d'une vive polémique, sur fond d'appel à la démission par l'opposition et une partie du Parlement.  

Cette version d'une « attaque » délibérée a été battue en brèche par la diffusion de plusieurs vidéos et témoignages dans l'enceinte de l'établissement, appuyant plutôt la thèse d'un mouvement de panique ou d'un repli face à des gaz lacrymogènes.  

Ayant fait preuve de prudence dans ses premiers commentaires, la ministre de la Santé Agnès Buzyn est de son côté épargnée par les critiques. 

Appels à la démission

Le contexte électoral dans lequel s'inscrit cette affaire a contribué à exacerber les positions, le scrutin européen se profilant à l'horizon des 25 et 26 mai. Christophe Castaner a tenté ce vendredi 3 mai d'éteindre l'incendie en atténuant ses propos, et en expliquant que d'autres que lui avaient dramatisé cette intrusion.  

« J'entends le reproche qui m'est fait d'avoir utilisé le mot "attaque", a-t-il déclaré. Je souhaite qu'aucune polémique n'existe sur ce sujet et le voyant l'être, je me dis que je n'aurais pas dû l'employer. » « La directrice générale de l'hôpital m'a raconté qu'elle avait elle-même tenté de dialoguer sans succès, évoquant, je cite, de l'"agressivité" et, je la cite encore, "de la violence verbale", a-t-il également justifié. "Sans l'intervention des forces de l'ordre, une catastrophe – je reprends les mots de Martin Hirsch, directeur de l'AP-HP – aurait pu se produire". » 

Le ministre a récusé toute idée de démission : selon l'opposition, « il faudrait changer de ministre de l'Intérieur toutes les semaines », a-t-il ironisé. Christophe Castaner a par ailleurs reçu vendredi après-midi « toute [l]a confiance », du Premier ministre Édouard Philippe, estimant que le ministre de l'Intérieur avait « sans doute eu raison de corriger » ses propos.  

« Polémique sur l'anecdote »

Le ministre de l'Intérieur fait face à un double front de critiques. 

Plusieurs députés et sénateurs socialistes et communistes ont réclamé sa convocation devant le Parlement et la création d'une commission d'enquête parlementaire « pour que toute la lumière soit faite sur les événements du 1er mai ».

D'autres politiques et parlementaires de l'opposition sont allés plus loin, accusant le locataire de Beauvau de « mensonges » et d'« incompétence ». Les deux députés LFI Jean-Luc Mélenchon et Adrien Quatennens, mais aussi le chef de file des communistes aux européennes Ian Brossat, Nicolas Dupont-Aignant (Debout la France) ou Florian Philippot, candidat pro-« frexit » aux européennes, ont réclamé sa démission.

En revanche, la tête de liste UDI pour les européennes Jean-Christophe Lagarde a refusé de prendre part à ces critiques. « On est en campagne électorale, donc tout le monde raconte n'importe quoi, comme d'habitude. Moi, je préfère ne pas faire ça », a-t-il fait savoir. La secrétaire d'État à l'Économie Agnès Pannier-Runacher a épinglé une « polémique sur l'anecdote ».  

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
MEUNIER EHPAD

Dr Marcellin Meunier, médecin en EHPAD : « Depuis des mois et des années, je vois des agents pleurer à chaque pause »

Médecin coordonnateur de l’EHPAD de Notre-Dame-de-Monts (Vendée), le Dr Marcellin Meunier, 55 ans,dénonce le sous-effectif qui touche son établissement et conduit à la maltraitance des résidents comme des soignants. Dans une... 21

Comment le cerveau participe au cancer

cancer prostate

Des neurones, qui se développent au sein même de la tumeur, contribuent au développement du cancer, révèle dans « Nature » une étude... Commenter

Projet d'avis de la HAS : l'étau se resserre sur l'homéopathie, Boiron prépare sa riposte

homeopathie

Chargée d'évaluer le bénéfice médical des médicaments homéopathiques depuis plusieurs mois, la commission de transparence (CT) de la Haute... Commenter

Campagne tarifaire 2019 : le gouvernement concède des financements supplémentaires pour encourager les prélèvements et greffes d'organes

greffe

Pour lutter contre le ralentissement des prélèvements et des greffes d'organes, le gouvernement inscrit dans la campagne tarifaire 2019... 1

Grève des urgences : la mobilisation tient bon et engrange les soutiens

URGENCES

Initié à la mi-mars dans les établissements de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le mouvement de grève qui touche les... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter