Complémentaires santé : feu vert du Sénat à la résiliation à tout moment

Complémentaires santé : feu vert du Sénat à la résiliation à tout moment

02.05.2019
  • Complémentaires santé

    Complémentaires santé : feu vert du Sénat à la résiliation à tout moment

La Haute Assemblée à majorité de droite a donné contre toute attente son feu vert ce jeudi 2 mai à la résiliation « sans frais et à tout moment » des contrats de complémentaires santé, qu'elle avait rejetée en commission, la gauche dénonçant « un beau cadeau au gouvernement ».

Le Sénat a rétabli dans l'Hémicycle, en première lecture, le dispositif central de la proposition de loi LREM déjà adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale. Il avait été supprimé en commission par une partie des sénateurs de droite et la totalité de la gauche.

Le texte a été adopté par 225 voix (la grande majorité des groupes LR et centriste, LREM, Indépendants, une partie du RDSE à majorité radicale) contre 102 (dont les groupes PS et CRCE à majorité communiste et quelques LR).

Il « va dans le sens » de l'intérêt des assurés, a affirmé Philippe Dallier (LR), auteur des amendements rétablissant ce dispositif, qui doit entrer en vigueur « au plus tard le 1er décembre 2020 ».

Il s'agit de donner la possibilité aux assurés de résilier sans frais et à tout moment, après la première année de souscription, leur contrat de complémentaire santé, qu'il s'agisse de mutuelles, instituts de prévoyance ou sociétés d'assurance.

Actuellement, les contrats ou garanties souscrites ne sont résiliables qu'autour de leur date anniversaire.

La mesure avait été souhaitée par Emmanuel Macron, en pleine crise des Gilets jaunes, comme un geste en faveur du pouvoir d'achat.

Les fédérations des complémentaires y sont vivement opposées, comme les syndicats impliqués dans la gestion paritaire des organismes.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a défendu une mesure « concrète » qui « aura un réel impact sur le quotidien des Français » et à laquelle ils sont « très majoritairement favorables ».

 

(Avec l'AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cassation

Arrêt maladie : pas de voyage sans autorisation, rappelle la Cour de cassation

Le salarié en arrêt maladie doit respecter un certain nombre de règles du code de la sécurité sociale, comme le fait d'être présent à son domicile à certains horaires de la journée. Une autre de ces règles, moins connue, est... 10

Approvisionnement en corticoïdes : un retour progressif à la normale, annonce l'ANSM

corticoides

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait le 7 mai dernier de fortes tensions... 1

Pour la première fois en France, deux cœurs ont été greffés sans cesser de battre

Organ Car System

À l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille, deux patients ont, pour la première fois en France, bénéficié d'une greffe d'un cœur qui n'a pas... 1

Loi de santé : les futurs médecins fixent leurs attentes et leurs lignes rouges

loi santé senat

Que faut-il espérer de la future loi de santé, qui sera examinée par les sénateurs en séance publique à partir du 3 juin ? Lors d'une table... 1

AP-HP : grève des personnels peu suivie, rassemblement devant le siège

aphp greve

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi 24 mai devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter