Le faux médecin Jean-Claude Romand bientôt en liberté conditionnelle

Le faux médecin Jean-Claude Romand bientôt en liberté conditionnelle

25.04.2019
  • Jean-Claude Romand

La cour d'appel de Bourges a accordé ce 25 avril la liberté conditionnelle à Jean-Claude Romand, le faux médecin qui avait tué cinq membres de sa famille en 1993, ont annoncé ce jeudi son avocat Me Jean-Louis Abad et le parquet général.

Pendant plus de 15 ans, Jean-Claude Romand – aujourd'hui âgé de 65 ans – avait menti à son entourage, se faisant passer pour un médecin travaillant pour l'OMS, avant d'assassiner en janvier 1993 son épouse, ses deux enfants et ses parents alors que la vérité allait éclater.

« La liberté conditionnelle a été accordée », a déclaré Me Abad à l'AFP. « C'est imminent mais sans doute pas aujourd'hui (jeudi). » La décision doit être mise à exécution avant le 28 juin, selon un communiqué de presse du parquet général de Bourges.

Condamné à la perpétuité en 1996

Selon un communiqué de la procureure générale de Bourges, Marie-Christine Tarrare, cette libération est conditionnée à une « période de placement sous surveillance électronique probatoire d'une durée de deux ans à l'issue de laquelle le condamné sera soumis pour une durée de dix ans à des mesures d'assistance et de contrôle ».

Incarcéré depuis 26 ans, le faux docteur devra, à l'issue de la période probatoire s'établir « en un lieu autorisé par l'autorité judiciaire », s'abstenir d'entrer en relation avec les victimes et les parties civiles et aura interdiction de se rendre dans les régions Ile-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes. Selon le communiqué, il devra aussi « s'abstenir de toute communication médiatique relative aux crimes pour lesquels il a été condamné », « réparer en tout ou partie » les dommages qu'il a causés et « se soumettre à des mesures d'examen médical, de traitement ou de soins ».

La chambre de l'application des peines de Bourges a par cet arrêt infirmé la décision du tribunal de Châteauroux qui avait refusé la liberté conditionnelle à Jean-Claude. Romand le 8 février dernier. Condamné à la perpétuité en 1996, ce dernier était libérable depuis 2015, après une période de sûreté de 22 ans.

P. T. avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
MEUNIER EHPAD

Dr Marcellin Meunier, médecin en EHPAD : « Depuis des mois et des années, je vois des agents pleurer à chaque pause »

Médecin coordonnateur de l’EHPAD de Notre-Dame-de-Monts (Vendée), le Dr Marcellin Meunier, 55 ans,dénonce le sous-effectif qui touche son établissement et conduit à la maltraitance des résidents comme des soignants. Dans une... 21

Comment le cerveau participe au cancer

cancer prostate

Des neurones, qui se développent au sein même de la tumeur, contribuent au développement du cancer, révèle dans « Nature » une étude... Commenter

Projet d'avis de la HAS : l'étau se resserre sur l'homéopathie, Boiron prépare sa riposte

homeopathie

Chargée d'évaluer le bénéfice médical des médicaments homéopathiques depuis plusieurs mois, la commission de transparence (CT) de la Haute... Commenter

Campagne tarifaire 2019 : le gouvernement concède des financements supplémentaires pour encourager les prélèvements et greffes d'organes

greffe

Pour lutter contre le ralentissement des prélèvements et des greffes d'organes, le gouvernement inscrit dans la campagne tarifaire 2019... 1

Grève des urgences : la mobilisation tient bon et engrange les soutiens

URGENCES

Initié à la mi-mars dans les établissements de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), le mouvement de grève qui touche les... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter