Les députés votent un stage obligatoire en zone sous-dotée avant l'internat

Les députés votent un stage obligatoire en zone sous-dotée avant l'internat

Cyrille Dupuis
| 13.03.2019
  • stage

Les députés ont adopté mardi soir en commission des Affaires sociales le principe d'un stage obligatoire situé en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine, lors du deuxième cycle des études médicales, qui conditionnerait l'accès à l'internat.

Les carabins devront ainsi avoir validé avant l'internat « un stage situé dans une zone caractérisée par une offre de soins insuffisante ou des difficultés dans l’accès aux soins », lit-on dans le texte de cet amendement de plusieurs députés LREM, adopté contre l'avis de la co-rapporteure Stéphanie Rist (également médecin rhumatologue).

De fait, lors du second cycle, les stages sont « très largement concentrés dans les milieux urbains et ont donc lieu essentiellement dans les grandes métropoles », rappelle l'exposé des motifs. Or, c’est la réalisation de ces stages dans d’autres milieux « et en particulier dans les territoires ruraux ou périurbains » qui « permettrait aux étudiants de découvrir une autre pratique de la médecine », justifie l'exposé affirmant qu'un jeune médecin « n'ira pas s'installer dans une zone ou un milieu qu'il n'a jamais expérimenté en stage ».

Pétition anti-amendements « outranciers » 

Au-delà de la question des stages obligatoires au cours des études médicales, le débat en commission des Affaires sociales occasionne comme prévu une véritable offensive contre la liberté d'installation, qui devrait continuer la semaine prochaine en séance publique.

Excédée, l'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) fait circuler une pétition contre les « amendements outranciers » qui avait déjà dépassé ce mercredi matin les 5 200 signatures.   

 

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 11

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 65

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter