Hidalgo, Gaudin, Collomb et 15 autres maires veulent des moyens pour s'attaquer aux inégalités de santé

Hidalgo, Gaudin, Collomb et 15 autres maires veulent des moyens pour s'attaquer aux inégalités de santé

Anne Bayle-Iniguez
| 18.02.2019

Dix-huit maires, dont des personnalités majeures de la vie politique, demandent dans une tribune publiée dans le « Journal du dimanche » des moyens pour lutter « localement, de façon coordonnée et dans le respect de l’équité des territoires » contre les inégalités de santé, qui « ne sont pas une fatalité »

En France, un ouvrier de 35 ans a une espérance de vie inférieure de 6,4 ans à celle d'un cadre, rappellent Anne Hidalgo (Paris), Alain Juppé (ancien maire de Bordeaux), Gérard Collomb (Lyon), Jean-Claude Gaudin (Marseille) et d'autres édiles. Et de s'écrier : « Comment pouvons-nous continuer à accepter que le niveau de santé, donc de bien-être, et l'espérance de vie diffèrent en condition de l'origine sociale de nos concitoyens ? »

« Ces inégalités commencent dès la conception et les premiers instants de la vie », écrivent-ils, mettant en avant « le risque de prématurité ou de petit poids de naissance [qui] peut aller du simple au double en fonction de l’emploi occupé ou du niveau d’éducation ».  

Pertinence du niveau infra-communal 

Les maires l'assurent : « Un lien entre les acteurs politiques, institutionnels et académiques, à tous les échelons, sera la clé. »

Ils identifient trois priorités : mesurer les inégalités au niveau infra-communal, jugé le plus pertinent ; « décloisonner les interventions » afin que « des collaborations plus efficaces puissent exister avec les acteurs locaux, notamment les municipalités » (ils citent en exemple le parcours santé-accueil-éducation de 0 à 6 ans) ; et aussi mieux former les professionnels de l'enfance à « la compréhension des mécanismes par lesquels se constituent ces inégalités de santé » afin de mieux les combattre.

« Par exemple, concluent-ils, en classe de CM2, l'indice d'obésité varie de 1 à 10 entre enfants de cadres et d'ouvriers. Les facteurs sont multiples et ne peuvent en aucun cas être réduits aux injonctions de Mangerbouger.fr. »

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
google

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la publication d'un guide pratique par l'Ordre des médecins il y a quelques mois, visant à aider... 9

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 3

Érosion du volontariat, nuit profonde abandonnée, réquisitions : la PDS toujours très fragile !

pds

Stabilité ou érosion du volontariat dans une majorité de départements, hausse timide des régulateurs libéraux (grâce aux retraités), nuit... 9

57 députés de gauche réclament le conventionnement sélectif et épinglent le lobby médical

Jean-Luc Mélenchon

Le projet de loi de santé dont l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale s'est achevé dans la nuit du 22 au 23 mars fait grincer... 4

Un antidépresseur prometteur dans l'anémie des syndromes myélodysplasiques

Des antidépresseurs de prescription courante, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, pourraient se révéler un... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter