Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

Damien Coulomb
| 15.02.2019
  • depistage cancer sein

    Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la qualité du programme français, condition nécessaire à une réduction de la mortalité », selon le rapport publié le 14 février par l'agence Santé publique France, établi à partir des données départementales des structures de gestion du dépistage.

En 2016, près de 2,5 millions de femmes ont participé au dépistage organisé du cancer du sein. Le taux de participation a légèrement décru après un pic de 52,9 % atteint en 2011, et s'établissait à 50,1 % en 2016. Si les femmes les plus âgées (70-74 ans) restent celles qui participent le moins, il s'agit pourtant de la seule classe d’âge pour laquelle les chiffres de la participation ont continué à augmenter. Santé publique France souligne que les résultats de la participation française sont inférieurs à ceux de la moyenne européenne et attribuent cela à la persistance en France d'un dépistage individuel important, « alors que la communauté européenne ne cesse de rappeler la supériorité du dépistage organisé sur le dépistage individuel », précisent les auteurs du rapport.

Au fil des ans, une proportion croissante de femmes dépistées réalise au moins un deuxième dépistage organisé. En 2014, plus de 40 % des femmes réalisant un dépistage subséquent effectuent au moins leur 5em dépistage. Le délai médian entre 2 dépistages organisés est de 2 ans et 3 mois en 2014. Une durée stable depuis 2007 précise les statisticiens de Santé publique France.

Un taux de détection satisfaisant

Alors que les taux de dépistage positif ont diminué, passant de 13,5 % en 2004 à 8,7 % en 2014, le taux de cancers détectés à l'issue de la procédure reste quant à lui stable : 7 pour 1 000 femmes dépistées. Conséquence : la valeur prédictive positive du dépistage est en progression, et s'établit à 8,5 % en 2014. Ce taux est jugé « satisfaisant » par Santé publique France.

À partir de l'année 2005, soit un an après la mise en place du dépistage organisé du cancer du sein en France, on a assisté à une baisse moyenne de 1,5 % par an de la mortalité. Le cancer du sein fait partie des cancers de bon pronostic, avec une survie nette standardisée à 5 ans de 87 % pour les cancers diagnostiqués entre 2005 et 2010. Sur la même période, le nombre de nouveaux cancers a également diminué de 1,5 % par an en moyenne entre 2005 et 2012, après une période de hausse de 20 ans (+2,7 % par an entre 1980 et 2000).

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
csmf sml

Assistants médicaux, CPTS : malgré leurs critiques, la CSMF et le SML disent banco, signature officielle jeudi prochain !

Deux semaines après MG France, les cadres de la CSMF et du SML, réunis en assemblée générale respectivement samedi et dimanche, ont à leur tour donné à une très large majorité (entre 74 % et 94 %) mandat à leurs présidents pour... 4

Premier bilan du vaccin contre la grippe : des études en vie réelle pour évaluer son efficacité

vaccin anti grippe

La composition du vaccin contre la grippe étant actualisée chaque année, son efficacité doit être évaluée annuellement. À l’hôpital Cochin,... 1

Spécial jeunesQuand la génération Y refait le monde médical

Debat jeunes

Conditions de travail, démographie, accès aux soins, numérique… Invités à un débat exceptionnel du « Quotidien » en partenariat avec... 1

Focus « Risque cardiovasculaire » : après un infarctus, la prévention secondaire repose sur une approche individualisée du patient

post infarctus

« La prise en charge d'un patient en post-infarctus doit être individualisée », indique le Dr Pierre Attali, cardiologue aux hôpitaux univer... 1

ECNi 2019 : première journée sans accroc, des messages de soutien sur les réseaux

ECNI

Ce lundi, 9 336 candidats ont démarré les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi). Instaurées depuis 2004, les ECN clôturent... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter