Un étudiant en médecine exclu 2 mois après une plainte pour antisémitisme à Paris 13

Un étudiant en médecine exclu 2 mois après une plainte pour antisémitisme à Paris 13

Stéphane Long
| 12.02.2019
  • plainte fac

    Un étudiant en médecine exclu 2 mois après une plainte pour antisémitisme à Paris 13

Un carabin de l'université Paris-13 (Seine-Saint-Denis) a été sanctionné après la plainte d'une élève en médecine, qui accusait plusieurs étudiants d'avoir tenu des propos antisémites à son égard. L'étudiant a été exclu le 8 février par la section disciplinaire de l'université pour « un an, dont deux mois ferme », a précisé Paris-13 dans un communiqué. Sept autres étudiants et étudiantes, également mis en cause dans cette affaire, ont eux été relaxés.

La jeune fille, étudiante en deuxième année de médecine sur le campus de Bobigny, avait porté plainte en octobre 2018, assurant avoir fait l'objet de harcèlement à caractère antisémite de la part d'un groupe d'élèves, notamment lors de la préparation d'un week-end d'intégration.

Plainte au civil

Alertée, la présidence de l'université avait saisi la section disciplinaire, ainsi que le procureur. La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal avait à l'époque dénoncé des faits « profondément inacceptables ».

En janvier, le parquet de Bobigny a classé sans suite la plainte de la jeune fille, pour « infraction insuffisamment caractérisée ». Son avocat, Me Antonin Péchard, avait alors dit au « Quotidien » avoir « déposé une plainte avec constitution de partie civile » pour tenter d'obtenir l'ouverture d'une enquête par un juge d'instruction. 

Depuis octobre, cette situation a donné lieu « à un grand nombre de spéculations et déclarations publiques excessives ou prématurées et aux exagérations les plus violentes sur les réseaux sociaux », regrette l'université dans son communiqué. Elle appelle « la communauté universitaire dans son ensemble à redoubler d'efforts et d'actions concrètes, de même qu'à poursuivre un inlassable examen de conscience sur les questions de discrimination, de racisme et d'antisémitisme. » 

Inquiétude des doyens

En écho à la décision de la section disciplinaire, la conférence des doyens de médecine s'est elle-même alarmée de la recrudescence « d'actes racistes et antisémites » au sein des facultés de médecine.

Dans un communiqué, les doyens appellent le corps enseignant à « redoubler de vigilance et à dénoncer au plus vite tout comportement répréhensible » et les étudiants à signaler tout agissement raciste et antisémite. 

Ce même jour, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé que les actes antisémites avaient bondi de 74 % en France en 2018, passant de 311 en 2017 à 541 l'an passé. Le ministre était en déplacement à Sainte-Geneviève-des-Bois, où un arbre planté en mémoire d'Ilan Halimi, jeune Juif tué en 2006, venait d'être vandalisé. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
chir bariatrique

La qualité de la vie sexuelle durablement améliorée par la chirurgie bariatrique

C'est une conséquence de la chirurgie de l'obésité à laquelle on ne pense pas toujours, et pourtant, la qualité de la vie sexuelle semble durablement améliorée après une chirurgie bariatrique, selon les données d'une cohorte... Commenter

Grippe : le pic est probablement atteint, selon Santé publique France

GRIPPE

Dans son bulletin hebdomadaire de la semaine du 11 au 17 février (semaine 7), Santé publique France (SpF) estime que « le pic de la grippe... Commenter

Vaccination antigrippale : les pharmaciens à l'offensive pour alléger les contraintes et élargir la cible

Vaccin grippe pharmacie

Après deux ans d'expérimentation, la généralisation de la vaccination antigrippale à l'officine a été actée par la loi de financement de la... 1

Jour de carence, télétravail, fiches repères… des pistes fortes pour réguler les arrêts maladie sans taper sur les prescripteurs

arret travail

Missionnés en septembre par Matignon, le Pr Stéphane Oustric (médecin généraliste, Université de Toulouse), Jean-Luc Bérard (DRH du groupe... Commenter

Cancer du rein métastatique : les combinaisons d'immunothérapie jouent des coudes pour la 1ère ligne

Tout va très vite. À peine, l'association de deux immunothérapies, le nivolumab et l'ipilimumab, est devenue il y a 1 mois le nouveau... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter