Faux médecin mais vrai meurtrier, Jean-Claude Romand restera en prison

Faux médecin mais vrai meurtrier, Jean-Claude Romand restera en prison

08.02.2019

Condamné à la perpétuité pour avoir tué cinq membres de sa famille en 1993, Jean-Claude Romand, qui demandait sa libération conditionnelle depuis plusieurs mois, restera en prison. La procureure de la République de Châteauroux a rendu sa décision ce vendredi 8 février.

« En dépit de son parcours d'exécution de peine satisfaisant, les éléments du projet présenté et de sa personnalité ne permettent pas, en l'état, d'assurer un juste équilibre entre le respect des intérêts de la société, des droits des victimes et de la réinsertion du condamné », a indiqué la procureure de la République Stéphanie Aouine.

Pendant plus de 15 ans, Jean-Claude Romand, aujourd'hui âgé de 64 ans, a menti à son entourage en se faisant passer pour un médecin, avant d'assassiner sa famille. Condamné à la perpétuité en 1996, il est libérable depuis 2015, après avoir purgé une période de sûreté de 22 ans.

Imposture

Le parcours du faux Dr Romand, hors norme, a fasciné le public et inspiré le cinéma et la littérature (le livre « l'Adversaire » d'Emmanuel Carrère a été adapté au cinéma en 2002 par Nicole Garcia, avec Daniel Auteuil dans le rôle principal).

Après avoir caché à ses proches son échec en faculté de médecine, Jean-Claude Romand a menti pendant des années à son entourage. Marié et père de deux enfants, il se dit médecin, chercheur à l'OMS à Genève, et fait vivre sa famille en escroquant parents et amis, prétendant placer leurs économies en Suisse. Acculé par plusieurs débiteurs, dont certains découvrent son imposture, il craque le matin du 9 janvier 1993, à l'âge de 38 ans.

Dans leur maison de Prévessin-Moëns (Ain), il tue sa femme avec un rouleau à pâtisserie, puis sa fille de sept ans et son fils de cinq ans avec une carabine. Il va ensuite tuer ses parents à Clairvaux-les-Lacs (Jura) de plusieurs balles dans le dos. Le lendemain, il revient à son domicile et avale des barbituriques avant d'incendier la maison. Il sera retrouvé inconscient mais vivant par les pompiers.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter