Suicide du chirurgien d'Avicenne : Buzyn ne veut ni « conclusions hâtives », ni « instrumentalisation »

Suicide du chirurgien d'Avicenne : Buzyn ne veut ni « conclusions hâtives », ni « instrumentalisation »

Martin Dumas Primbault
| 05.02.2019
  • buzyn

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a réagi ce mardi matin au suicide du Pr Christophe Barrat, chirurgien bariatrique de 57 ans, qui s'est défenestré dimanche 3 février sur son lieu de travail, à l'hôpital Avicenne (Assistance publique - Hôpitaux de Paris), à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

« C’est dramatique, mes premières pensées vont à sa famille et à toutes les équipes de l’hôpital d’Avicenne qui doivent être très bouleversées par tout cela. Je suis vraiment sincèrement avec eux », a indiqué la ministre, interrogée en marge de l'inauguration des nouveaux locaux de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile, à Paris. Agnès Buzyn a également insisté sur le risque d'« instrumentalisation » du suicide du médecin et a appelé à la prudence.

Prudence

« Ne nous précipitons pas sur une explication aujourd’hui. Une enquête est en cours. Je veux que l’enquête ait lieu en toute sérénité, sans instrumentalisation. On tirera les conséquences de ce qui aura été découvert par cette enquête interne. Je n’ai évidemment pas d’opinion. La seule chose [importante] pour moi, c’est d’éviter que de tels drames se reproduisent. On a eu l’histoire de Monsieur Jean-Louis Mégnien il y a quelques années, j’ai également vécu dans ma vie professionnelle des éléments très douloureux de ce type-là. Je pense qu’il faut qu’on évite aujourd’hui de tirer des conclusions hâtives sur [l'aspect] professionnel [ou] personnel. Cela peut choquer sa famille et les soignants qui l’accompagnent que certains tirent des conclusions trop hâtives. Prudence. » 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 13

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter