Une prime pour les aides-soignants des EHPAD « pour 2019 », promet Agnès Buzyn

Une prime pour les aides-soignants des EHPAD « pour 2019 », promet Agnès Buzyn

Sophie Martos
| 09.01.2019
  • buzyn bourdin

    Une prime pour les aides-soignants des EHPAD « pour 2019 », promet Agnès Buzyn

Invitée ce mercredi sur « RMC/BFM TV », la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé réfléchir à une « prime à des équipes ou à des personnes méritantes » dans le cadre de la réforme de la fonction publique prévue en 2019. Aujourd’hui, il y a « 1,2 million de fonctionnaires dans la fonction publique hospitalière. Il faut réfléchir à une attractivité des carrières (..) Peut-être ne faut-il pas augmenter le salaire de tout le monde mais réfléchir à reconnaître certaines pénibilités ou engagement particulier », a-t-elle expliqué.

Sans attendre, elle a annoncé « pour 2019 » l'engagement « d'une prime pour les aides-soignants dans les EHPAD » dont le montant reste à déterminer, et qui sera discutée avec les partenaires sociaux. Une mesure concrète qui vise à répondre à la crise des EHPAD à l'hiver 2017. « Je trouve qu'aujourd'hui la pénibilité dans ce travail au sein des EHPAD et des personnes très âgées et très dépendantes doit être reconnue. On voit qu'il y a un manque d'attractivité de ces professions », justifie-t-elle.  

Reste à charge zéro, CMU-C contributive

Agnès Buzyn est revenue aussi sur l'imbroglio autour de l'évolution des tarifs des mutuelles dans le cadre de la réforme du reste à charge zéro. En décembre, l'exécutif avait fermement recadré les assureurs et les mutuelles sur ce dossier, redoutant l'effet dévastateur d'une forte hausse de cotisations en plein mouvement des Gilets jaunes. « Je me suis fâchée parce que les mutuelles s'étaient engagées à ne pas augmenter leurs tarifs sur la réforme du reste à charge zéro. (...) Certaines mutuelles ont justifié leur hausse de tarifs en disant "nous prenons en compte la réforme du gouvernement". J'étais hors de moi parce que leur engagement était qu'en aucun cas la réforme – vu ce que ça leur coûte sur trois ans par rapport aux 34 milliards de ressources – ne justifie une hausse de prix. »

Néanmoins, elle a admis que le « coût de la santé augmente » et précisé ne pas être en mesure d'« empêcher une hausse des tarifs ». Elle a du moins salué l'effort des complémentaires santé pour neutraliser la hausse 2019 des contrats souscrits par les personnes les plus précaires, autrement dit les contrats « d'entrée de gamme » qui concernent « plusieurs millions de personnes » aux ressources modérées. 

Enfin, la ministre a précisé que dès novembre, un million de personnes pourront accéder à la nouvelle CMU-C contributive (né de la fusion de la CMU-C et de l'ACS), annoncée dans le cadre du plan anti-pauvreté. L'aide à la complémentaire santé (ACS), marquée par un taux de non-recours supérieur à 50 %, sera intégrée à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) avec une participation financière « de moins d'un euro par jour ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
buzyn
Focus

Études, carrières, exercice... Abonné

À tous les étages (études, carrières, exercice, statuts), l'avant-projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé promet de décloisonner et fluidifier. Suffisant ? 1

Sclérose en plaques récurrente-rémittente : les « disease-modifying therapies » retardent l'évolution vers une SEP progressive

sep

Dans 80 % des cas, la sclérose en plaques de forme récurrente-rémittente (SEP-RR) évolue en moins de 20 ans vers une forme secondaire... Commenter

Rupture du tendon d'Achille : la chirurgie et le traitement conservateur au coude à coude

tendon d'Achille

La rupture du tendon d'Achille est une blessure fréquente dans la population jeune et active. Ces dernières années, la prise en charge... Commenter

L'exercice coordonné, c'est quoi ? Mode d'emploi de Nicolas Revel, qui ouvre le bal des négos CPTS

ouverture negos cpts

Ambiance de rentrée des classes pour ce premier round d'une négociation conventionnelle très attendue, qui s'ouvre ce mercredi 16 janvier... 3

Face à « l'État et ses énarques », « les Gilets blancs pourraient bien remplacer les Gilets jaunes », augure le Dr Jean-Paul Ortiz (CSMF)

ortiz

La CSMF bientôt ralliée à la cause des Gilets jaunes ? Lors de ses vœux à la presse pour 2019, le président de la CSMF, le Dr Jean-Paul... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter