Les cannabinoïdes efficaces dans le traitement des spasticités dans la maladie du motoneurone

Les cannabinoïdes efficaces dans le traitement des spasticités dans la maladie du motoneurone

Damien Coulomb
| 09.01.2019

Déjà indiqué dans le traitement des spasticités liées à la sclérose en plaques, le Sativex (spray buccal contenant des cannabinoïdes) réduit également efficacement les spasticités liées à la maladie du motoneurone, une pathologie rare concernant moins d'une personne sur 1 million.

Selon un article publié dans le « Lancet Neurology », les chercheurs des universités de Padoue, de Milan et de Pavie, ont recruté 59 patients dans le cadre d'une étude randomisée en double aveugle de phase 2. Le critère principal d'évaluation était l'évolution du score moyen sur l'Échelle d’Ashworth modifiée. Cette dernière qui comprend 6 niveaux allant de 0 (pas d'hypertonie) à 5 (hypertonie majeure, mouvement passif impossible).

Un groupe de 29 patients ont été mis sous cannabinoïdes (Sativex) et 30 autres ont été mis dans un groupe placebo. Les participants devaient ajuster progressivement les doses pendant les 14 premiers jours de traitement, avant d'observer une période de maintenance pendant 4 semaines.

Des études plus importantes seront nécessaires

Au bout de 6 semaines, les patients sous Sativex ont vu une amélioration du score d'Ashworth de 0,11 point en moyenne, alors que le score moyen du groupe témoin était diminué de 0,16 point, soit une différence significative de 0,32 point en faveur du Sativex. Les auteurs précisent que le Sativex était bien toléré, et qu'aucun participant n'a interrompu l'étude de manière prématurée. « Ces données plaident en faveur d'études cliniques plus vastes », concluent-ils.

Le Sativex contient 2 principes actifs tirés du cannabis : le cannabidiol (CBD) et delta-9-tetrahydrocannabinol (THC). Il dispose d'une autorisation européenne de mise sur le marché dans le traitement de deuxième ligne des spasticités sévères à modérées observées dans la sclérose en plaque. Bien qu'autorisé en France, il n'est pas disponible dans notre pays, faute d'un accord sur le prix.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
HPV

Papillomavirus : 50 organisations médicales réclament une vaccination universelle

Un appel pour un dépistage et une vaccination universelle contre le papillomavirus (HPV) vient d'être lancé par 50 organisations médicales, parmis lesquelles les Académies de médecine, de pharmacie, de chirurgie et des sciences... 4

Tiers payant intégral, moratoire sur les fermetures de lits et coercition : les communistes élaborent leur propre loi de santé

communistes

Quatre-vingt-six mesures dont 37 de première urgence. C'est ce que contient la proposition de loi de santé alternative que députés et... 13

Les députés retoquent l'obligation d'un stage dans les déserts médicaux pour les carabins

stage etudiant

Rétropédalage des députés ! L'obligation, introduite en commission, de faire un stage en zone sous-dotée pour les étudiants en médecine,... 4

Hépatite C : après la guérison, le risque de cancer du foie maintenu par une mutation épigénétique

hep c

Pour le première fois, des chercheurs de l'université de Strasbourg, dirigés par Thomas Baumert (Unité Inserm U1110), montrent que des... Commenter

Loi de santé : la CSMF menace d'un « conflit dur » avec les médecins si les députés ne se calment pas

affaires sociales

Réunie en assemblée générale ce week-end, la CSMF a tenu à mettre en garde le gouvernement sur le risque d'un « conflit dur » avec... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter