Souvenir de carabin - Un p'tit cognac pour se ragaillardir

Souvenir de carabin Un p'tit cognac pour se ragaillardir

31.12.2018
Pour le meilleur… ou pour le pire, les lecteurs du « Quotidien » nous ont raconté leurs souvenirs d’étudiant en médecine. Pendant les fêtes de fin d’année, nous publions chaque jour leurs récits.
  • cognac

    Un p'tit cognac pour se ragaillardir

citation
Salle de garde, 1er étage, hôpital Boucicaut, rue de la Convention, Paris.

1972, 1er semestre, un samedi, 22h.

Externe de garde de chirurgie (service Aurousseau), je fais le quatrième aux cartes avec le cardiologue réanimateur, le potard et le gynéco-obstétricien de garde.

Merde le téléphone, les affaires reprennent.

– L’infirmier : « Monsieur B. (tumeur digestive à un stade terminal, déshydraté) n’est plus perfusé, il faudrait pratiquer une dénudation. (C’était avant la banalisation des cathéters...). »

– Moi : Je demande à l’interne (futur agrégé d’orthopédie) au bloc, M.B. n’est plus perfusable.

– L’interne occupé à opérer : « As-tu déjà dénudé ? »

– Moi : « Non, mais je t’ai vu faire hier. »

– Lui : « Donc tu sais faire. »

– Moi : « Bof. »

– Heureusement, le cardiologue de garde (service Lenègre) : « Je viens avec toi. »

– Le pharmacien : « Je vous accompagne, je n’ai jamais vu cela. »

– Le gynéco : « J’ai un nouveau-né à revoir. »

Nous voilà de nuit, l’infirmier, l’aide-soignant, le cardiologue, le pharmacien et l’externe, dans la salle de soins, le patient décharné sur un brancard sous une pâle lumière de plafond, devant la boîte d’instruments (bistouri, sonde cannelée, ciseaux, porte-aiguille et fils), perfusion en attente...

– Désinfection à la Bétadine.

– L’intervention est un peu laborieuse mais la perfusion fonctionne enfin.

– Le cardiologue : « C’est bien, vieux, tu sais dénuder... Mais ton patient est décédé depuis 5 min. Un petit cognac va te ragaillardir. »

Et nous avons rejoint la salle de garde pour reprendre la partie de cartes.citation

C. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 11

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 96

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter