Rapport 2018 de l’association française d'urologie - L'hypertrophie bénigne de la prostate doit bénéficier d'un traitement personnalisé

Rapport 2018 de l’association française d'urologieL'hypertrophie bénigne de la prostate doit bénéficier d'un traitement personnalisé

Christine Fallet
| 20.12.2018
Comment déterminer, dans la panoplie d'approches thérapeutiques existantes, celle qui est la plus adaptée à un patient souffrant d'hypertrophie bénigne de la prostate ? C'est la question à laquelle le rapport de l’association française d’urologie a cherché à répondre. Il a été présenté lors du congrès français d’urologie est, cette année, consacré à l’hypertrophie bénigne de la prostate. Son objectif vise à déterminer dans la panoplie des approches thérapeutiques, celle qui est la plus adaptée à chaque patient.
  • hypertrophie bénigne de la prostate

Compte tenu de l’évolution récente des prises en charge, l'association française d’urologie (AFU) a estimé qu’il était important de se pencher sur l'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), première cause de consultation en urologie. De nombreux progrès ont été faits pour personnaliser la prise en charge depuis la démarche diagnostique jusqu’à l’éventuelle intervention chirurgicale. Et même au-delà, dans le suivi des récidives post-traitement. La prise en compte des attentes du patient,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A la une

add
evenement organes
Focus

Greffe d'organes Abonné

Pour réduire l'écart entre les besoins en greffe et la disponibilité des greffons, il faut diversifier les stratégies et sensibiliser le grand public. C'est l'objectif de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs qui a eu lieu le 22 juin. Commenter

Désert médical : dans le Cher, Bourges dit banco au salariat des généralistes

bourges

Face à la pénurie de médecins, le salariat fait une nouvelle fois recette. Après la Saône-et-Loire et la Corrèze, la ville de Bourges... 27

Des sociologues et des économistes soutiennent la grève des urgences

grève urgentistes

Le mouvement de grève qui secoue les services d'urgences depuis bientôt trois mois recueille des soutiens du monde universitaire. Onze... Commenter

ECNi 2019 : l'intégralité du classement à consulter en ligne

ecni

Fin du suspense ! Le CNG (Centre national de gestion) a publié ce mercredi 26 juin, en fin d’après-midi, le classement final des ECNi... Commenter

Les soins palliatifs ne doivent pas céder à un idéal de démédicalisation, estime le Centre national de la fin de vie

palliatif

Les Français n'aspirent pas à une fin de vie démédicalisée, et les soins palliatifs devraient en rabattre sur leur idéal d'une mort qui... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter