Avec la fin du « trou de la Sécu », la CRDS servira-t-elle à financer la dépendance ?

Avec la fin du « trou de la Sécu », la CRDS servira-t-elle à financer la dépendance ?

12.12.2018
  • DEPENDANCE

    Avec la fin du « trou de la Sécu », la CRDS servira-t-elle à financer la dépendance ?

La fin du remborusement du déficit cumulé de la Sécurité sociale prévue en 2024 laissera à la disposition des pouvoirs publics une somme qui pourrait en partie être réaffectée au financement de la dépendance, a indiqué le président de la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades), Jean-Louis Rey.

Créé en janvier 1996 pour rembourser les déficits annuels accumulés de la Sécu, l'organisme public s'est vu affecter trois types de ressources pour mener sa mission : une partie de la CSG (contribution sociale généralisée), la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) et une ponction sur le FRR (fonds de réserve des retraites).

Financement de la dépendance

Avec la fin de la dette prévue dans cinq ans, quelque 24 milliards d'euros de ressources seront disponibles, dont 9 de CRDS, a expliqué Jean-Louis Rey, lors d'un point presse. « Il va y avoir un débat sur (leur) devenir. Le sujet est identifié, la somme connue. »

« Il n'y a aucun doute qu'une partie de cette somme sera consacrée à la dépendance », a estimé le patron de l'organisme public, qui participe aux discussions sur le financement de la perte d'autonomie des personnes âgées, qui doit faire l'objet d'un texte de loi au printemps 2019, selon la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn.

Selon Jean-Louis Rey, la CSG pourra être « réaffectée ». La CRDS, destinée au remboursement de la dette sociale, disparaîtra « juridiquement » mais pourrait « renaître politiquement sous une autre forme ».

Fin 2018, la dette restant à amortir s'élève à 105,4 milliards. Quelque 16 milliards d'euros supplémentaires doivent être remboursés en 2019, une somme qui augmente chaque année.

P. T. avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
buzyn
Focus

Études, carrières, exercice... Abonné

À tous les étages (études, carrières, exercice, statuts), l'avant-projet de loi relatif à l'organisation et à la transformation du système de santé promet de décloisonner et fluidifier. Suffisant ? 1

Sclérose en plaques récurrente-rémittente : les « disease-modifying therapies » retardent l'évolution vers une SEP progressive

sep

Dans 80 % des cas, la sclérose en plaques de forme récurrente-rémittente (SEP-RR) évolue en moins de 20 ans vers une forme secondaire... Commenter

Rupture du tendon d'Achille : la chirurgie et le traitement conservateur au coude à coude

tendon d'Achille

La rupture du tendon d'Achille est une blessure fréquente dans la population jeune et active. Ces dernières années, la prise en charge... Commenter

L'exercice coordonné, c'est quoi ? Mode d'emploi de Nicolas Revel, qui ouvre le bal des négos CPTS

ouverture negos cpts

Ambiance de rentrée des classes pour ce premier round d'une négociation conventionnelle très attendue, qui s'ouvre ce mercredi 16 janvier... 3

Face à « l'État et ses énarques », « les Gilets blancs pourraient bien remplacer les Gilets jaunes », augure le Dr Jean-Paul Ortiz (CSMF)

ortiz

La CSMF bientôt ralliée à la cause des Gilets jaunes ? Lors de ses vœux à la presse pour 2019, le président de la CSMF, le Dr Jean-Paul... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter