Avec la fin du « trou de la Sécu », la CRDS servira-t-elle à financer la dépendance ?

Avec la fin du « trou de la Sécu », la CRDS servira-t-elle à financer la dépendance ?

12.12.2018
  • DEPENDANCE

    Avec la fin du « trou de la Sécu », la CRDS servira-t-elle à financer la dépendance ?

La fin du remborusement du déficit cumulé de la Sécurité sociale prévue en 2024 laissera à la disposition des pouvoirs publics une somme qui pourrait en partie être réaffectée au financement de la dépendance, a indiqué le président de la Caisse d'amortissement de la dette sociale (Cades), Jean-Louis Rey.

Créé en janvier 1996 pour rembourser les déficits annuels accumulés de la Sécu, l'organisme public s'est vu affecter trois types de ressources pour mener sa mission : une partie de la CSG (contribution sociale généralisée), la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) et une ponction sur le FRR (fonds de réserve des retraites).

Financement de la dépendance

Avec la fin de la dette prévue dans cinq ans, quelque 24 milliards d'euros de ressources seront disponibles, dont 9 de CRDS, a expliqué Jean-Louis Rey, lors d'un point presse. « Il va y avoir un débat sur (leur) devenir. Le sujet est identifié, la somme connue. »

« Il n'y a aucun doute qu'une partie de cette somme sera consacrée à la dépendance », a estimé le patron de l'organisme public, qui participe aux discussions sur le financement de la perte d'autonomie des personnes âgées, qui doit faire l'objet d'un texte de loi au printemps 2019, selon la ministre des Solidarités, Agnès Buzyn.

Selon Jean-Louis Rey, la CSG pourra être « réaffectée ». La CRDS, destinée au remboursement de la dette sociale, disparaîtra « juridiquement » mais pourrait « renaître politiquement sous une autre forme ».

Fin 2018, la dette restant à amortir s'élève à 105,4 milliards. Quelque 16 milliards d'euros supplémentaires doivent être remboursés en 2019, une somme qui augmente chaque année.

P. T. avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
bourges

Désert médical : dans le Cher, Bourges dit banco au salariat des généralistes

Face à la pénurie de médecins, le salariat fait une nouvelle fois recette. Après la Saône-et-Loire et la Corrèze, la ville de Bourges (Cher) envisage de salarier quatre médecins généralistes d'ici la fin de l'année pour prévenir... 18

La cigarette électronique, un outil efficace d’aide à l’arrêt du tabac

Le nombre d’ex-fumeurs, quelle que soit la durée depuis laquelle ils ont arrêté de fumer et qui pensent que vapoter les a aidés à arrêter... Commenter

ECNi 2019 : l'intégralité du classement à consulter en ligne

ecni

Fin du suspense ! Le CNG (Centre national de gestion) a publié ce mercredi 26 juin, en fin d’après-midi, le classement final des ECNi... Commenter

Les soins palliatifs ne doivent pas céder à un idéal de démédicalisation, estime le Centre national de la fin de vie

palliatif

Les Français n'aspirent pas à une fin de vie démédicalisée, et les soins palliatifs devraient en rabattre sur leur idéal d'une mort qui... 2

Décotes de tarifs, retour des lettres flottantes ? Le SML met en garde le gouvernement

cour des comptes

Après le sombre verdict de la commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS), le 13 juin, sur un dérapage à craindre du déficit de la... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter