Recherche clinique : la place de la France se dégrade, s'alarme le Leem

Recherche clinique : la place de la France se dégrade, s'alarme le Leem

Loan Tranthimy
| 05.12.2018
  • recherche

    Recherche clinique : la place de la France se dégrade, s'alarme le Leem

En matière de recherche clinique, la France n'est certes pas le pire élève... Elle se positionne au niveau du top 5 européen dans cinq aires thérapeutiques les plus fréquentes (cancers, maladies de la peau et du tissu conjonctif, maladies du système nerveux, maladies cardiaques et cardiovasculaires, pathologies respiratoires).

Pourtant, la recherche clinique hexagonale subit une « lente détérioration », s'est alarmé ce mercredi Philippe Lamoureux, directeur général du Leem (Les entreprises du médicament). Selon une étude dévoilée par le syndicat patronal de l'industrie pharmaceutique, à partir de données du registre international de référence clinicaltrials.gov, la France a participé a seulement 11,9 % des nouveaux essais cliniques lancés dans le monde en 2017 (soit 313 essais), contre 14,2 % en 2015.

La France se positionne désormais au quatrième rang européen derrière le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Espagne. Concrètement, le nombre d'essais cliniques lancés en France a reculé en moyenne de 13 % par an sur la période 2015/2017 (-8 % pour l'Allemagne, -2 % pour l'Espagne et stabilité au Royaume-Uni).

133 jours pour autoriser un essai, années noires

Les délais d'obtention des autorisations d'essais cliniques se sont allongés : il faut 133 jours pour recevoir les autorisations de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) et du comité de protection des personnes (CPP) puis contractualiser avec le centre coordinateur pour un essai clinique, alors que le délai réglementaire est de 105 jours... Au final, près de 7 mois sont nécessaires entre la première demande d'autorisation et l'inclusion du 1er patient !

 « Nous avons traversé entre 2015 et 2017 les années les plus noires pour la recherche clinique industrielle, en raison de nouvelles réglementations comme la loi Jardé ayant imposé un tirage au sort des comités de protection des personnes (CPP) qui a rallongé les délais d'autorisation », explique Thomas Borel, directeur scientifique du Leem. « Nous espérons avoir mesuré pour ces deux années les points les plus bas de la recherche clinique », a ajouté Philippe Lamoureux.

Formation des médecins

Pour redonner à la France son attractivité en matière d'essais cliniques, le Leem mise sur les engagements pris par l'État lors du 8e Conseil stratégique des industries de santé (CSIS). Parmi ceux-ci, la mise en place par l'ANSM d'un plan « essais cliniques » pour accélérer les procédures. « Les délais globaux d'autorisation délivrés par l'ANSM sont passés de 63 jours à 45 jours », salue le Pr Gilles Vassal, directeur de la recherche clinique de Gustave Roussy. Une loi adoptée début octobre va également moduler le tirage au sort des CPP afin de tenir compte de leur disponibilité et de leur compétence dans le domaine thérapeutique concerné.

Le Leem propose d'autres mesures notamment pour augmenter l'inclusion des patients dans les centres investigateurs ou favoriser un réseau de compétences multiples en recherche clinique. Dans ce domaine, il souhaite le renforcement de la formation initiale et continue via le DPC en recherche clinique pour les médecins. « L'enjeu est le temps consacré à la recherche clinique par les médecins à l'hôpital. Les médecins ont-ils du temps ? » s'interroge le Pr Gilles Vassal. « Cela dépend beaucoup de la volonté du chef de l'établissement », estime Philippe Lamoureux. 

L'objectif affiché du gouvernement est de faire de la France le leader européen de la recherche clinique d'ici à cinq ans. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Faute de temps, les soignants négligent leur hygiène de vie Abonné

C'est une des plus vastes enquêtes jamais réalisées sur la santé des acteurs du soin. Les chiffres évoquent des médecins plus souvent malades que la population et plus insatisfaits de leur travail. Un constat alarmant. 5

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !-0

L’année qui s’achève a été riche en polémiques de toutes sortes touchant le système de soins. « Le Quotidien du Médecin » a retenu les 18... 2

Urgences : l'IGAS veut remplacer le 15, le 17 et le 18 par un 112 unique

112

Verra-t-on disparaître le 15, le 17 et le 18 au profit d'un numéro unique d'urgences ? C'est ce qui semble ressortir du rapport... 7

Un pédiatre écope d'un avertissement ordinal pour non-déclaration de ses liens d'intérêts

C'est une sanction disciplinaire lourde de symbole. Pour la première fois, un médecin interrogé dans les médias grand public se voit... 7

Brevet du sofosbuvir : les ONG européennes ne désarment pas

hep c

Six ONG ont fait appel mercredi de la décision de l’Office européen des brevets (OEB), prise en septembre, de maintenir le brevet sur le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter