Maltraitance, détresse, épuisement… une journée de stage racontée par une étudiante en médecine

Maltraitance, détresse, épuisement… une journée de stage racontée par une étudiante en médecine

Stéphane Long
| 01.12.2018
  • Illustration

    Maltraitance, détresse, épuisement… une journée de stage racontée par une étudiante en médecine

À quoi ressemble une journée d’externe en 2018 ? Alice (*), une étudiante en quatrième année de médecine, le raconte dans un texte publié sur Internet (voir le blog d’Alice) et que le « Quotidien » reproduit intégralement.

Cette jeune femme de 22 ans, en stage dans un service de réanimation, a souhaité partager cette expérience pour « faire entendre au grand public la détresse dans laquelle se trouvent les étudiants en médecine ». Le récit qu’Alice fait de cette journée, tristement banale, témoigne de la dureté des études médicales qui les plongent dans un état de stress et de fatigue permanent. À travers ce cri d’alarme, elle espère contribuer à une prise de conscience des médecins hospitaliers et du grand public.

« C’est tout l’inverse de ce qu’on s’attend à vivre à l’hôpital »

Le désarroi des carabins a déjà été mis en lumière dans plusieurs enquêtes. Mais le texte d’Alice donne chair à cette souffrance psychologique. La jeune femme raconte les remarques déplacées de ses chefs, l’hypocrisie entre soignants, le manque d’empathie envers les patients, les humiliations et la maltraitance psychologique… « C’est tout l’inverse de ce qu’on s’attend à vivre à l’hôpital. Ça a été un choc de découvrir ça ! », explique Alice.

La jeune externe vit très mal ce stage. « Je me bats moralement pour continuer mes études. J’ai failli arrêter à plusieurs reprises », confie-t-elle, avouant que l’éloignement géographique de sa famille pèse également sur son moral. Mais la jeune femme se raccroche à son objectif final. « Devenir médecin, c’est un rêve. C’est ça qui me fait tenir », raconte-t-elle avec enthousiasme.

Son expérience à l’hôpital n’est d’ailleurs pas si sombre. Elle garde un excellent souvenir de son stage précédent, dans un service d’oncologie, où les soignants faisant preuve d’humanité, où elle avait envie d’aller travailler, et simplement, où on se souciait de savoir… comment elle allait.

(*) Son prénom a été modifié.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
fichage gilets jaunes 2

Fichage nominatif à l'AP-HP ? Un Gilet jaune porte plainte, l'Ordre saisit la DGS et la CNIL

Un Gilet jaune blessé lors d'une manifestation en février devait déposer plainte ce vendredi, soupçonnant un possible fichage « illicite » par l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), a annoncé à l'AFP Me Arié Alimi,... 1

Le collectif « HPV maintenant » dénonce le retard à passer au test HPV pour le dépistage du cancer du col de l'utérus

hpv

Si tout le monde se félicite du lancement du dépistage organisé (DO) du cancer du col de l'utérus, les modalités ne font pas l'unanimité. «... Commenter

Grève aux urgences de l'AP-HP : manifestation des soignants, Hirsch et Buzyn tentent de calmer le jeu

APHP

Entre le personnel des services d'urgences de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et la direction du CHU, le torchon brûle. Ce... 2

Ordonnances et vaccins non remboursables : la caisse de Strasbourg sanctionne des médecins puis recule

vaccins non rembourses

« Il n'y a eu aucun enrichissement des médecins. Ils ne doivent pas payer les vaccins car ils ont voulu protéger leurs patients ». Le Dr Bri... 7

Fin du changement d'heure : les chronobiologistes contre l'heure d'été permanente

chgt heure

En mars, le Parlement européen s'est positionné en faveur de la fin du changement d'heure saisonnier d'ici à 2021. Chaque pays devra alors... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter