Guerre au Yémen : l’ONU appelle à épargner l’hôpital d’Hodeida

Guerre au Yémen : l’ONU appelle à épargner l’hôpital d’Hodeida

23.11.2018
  • hôpital d’Hodeida

Mots clés

Principal front de la guerre en cours au Yémen entre troupes loyalistes et rebelles, la ville d’Hodeida focalise l’attention internationale alors qu’une famine généralisée menace le pays. Hier, le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock, et la directrice de l'agence onusienne pour les enfants, l’Unicef, Henrietta Fore, ont lancé un appel pour préserver des combats l'hôpital al-Thawrah à Hodeida. « Nous sommes particulièrement inquiets au sujet de l'hôpital al-Thawrah (...) crucial pour des millions de personnes dans la région d'Hodeida » soulignent-ils dans un communiqué conjoint. 

14 millions de personnes en situation de pré-famine

« Ses services incluent un département contre la malnutrition, deux unités médicales d'urgence notamment pour les nouveau-nés et un centre de traitement contre le choléra », poursuivent les responsables onusiens. Selon eux, « même si d'autres hôpitaux continuent de fonctionner à Hodeida, aucun d'entre eux n'offre le niveau de soins assuré par al-Thawrah (…) La poursuite de son fonctionnement est vitale pour la ville et ses environs ».

Cet appel intervient alors que l’émissaire de l’ONU, Martin Griffiths, multiplie les efforts pour maintenir la trêve et protéger les civils à Hodeida, avant des consultations de paix prévues début décembre en Suède.

La cité portuaire est la porte d’entrée des importations et des aides humanitaires du pays qui subit ce conflit depuis près de 4 ans. Selon l'ONU, 14 millions de personnes sont actuellement en situation de pré-famine. 30 000 colis alimentaires, permettant de nourrir une famille de six personnes pendant un mois, ont été distribués par le Programme alimentaire mondial, à la faveur de la trêve. Des aliments de base comme la farine et l'huile ont également été acheminés par le port d’Hodeida.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 13

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter