Réforme du reste à charge zéro : pour les assureurs, « il va y avoir une augmentation des cotisations »

Réforme du reste à charge zéro : pour les assureurs, « il va y avoir une augmentation des cotisations »

Martin Dumas Primbault
| 07.11.2018

La directrice santé de la Fédération française de l'assurance (FFA) Véronique Cazals a évoqué ce mercredi, à l'occasion d'un débat du Café Nile, l'impact financier de la réforme baptisée « 100 % santé » qui prévoit un reste à charge zéro sur les prothèses dentaires, optiques et auditives d'ici à 2021. Le message est clair : en dépit des déclarations d'Agnès Buzyn, expliquant qu'aucune hausse des cotisations ne pourra être imputée directement à cette réforme, la porte-parole des assureurs privés affirme l'inverse.

Si elle salue « une avancée sociale que la FFA a accompagnée sans réserve », Véronique Cazals en est certaine : « Il va y avoir une augmentation des cotisations ». Pour autant, la directrice santé de la FFA admet que « tout le monde va payer » (régime obligatoire et complémentaires santé) et n'avance aucun chiffre précis de croissance des tarifs. Elle constate simplement une chose, « cette réforme ne pourra pas se faire à somme nulle ».

Les mutuelles ont déjà prévenu aussi

Cette conclusion va dans le sens du discours de la Mutualité française. À la fin du mois dernier, la FNMF a avancé la fourchette de 4 à 5 % de hausse des cotisations, étalée sur les trois prochaines années, pour les « petits contrats », c’est-à-dire ceux dont les garanties sont inférieures au panier de soins à reste à charge zéro. Une augmentation que devraient aussi connaître, mais dans une moindre mesure, les salariés couverts par des contrats collectifs. Il est « encore trop tôt pour mesurer précisément le coût de cette réforme pour les complémentaires santé, car il dépendra du recours aux paniers du reste à charge zéro », avait cependant tempéré la Mutualité. 

À ce stade, mutuelles comme assureurs privés misent sur le « comité de suivi » de la réforme 100 % santé (dès décembre). Le gouvernement a lui aussi prévenu qu'il veillerait de près au « respect de l'engagement » des complémentaires à maîtriser les cotisations.   

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cabinet

400 généralistes salariés ou mixtes dans les déserts : premiers recrutements d'ici à fin mars

Du neuf du côté des 400 postes de généralistes à exercice partagé ville/hôpital ou salarié en zone sous-dense. La direction générale de l'offre de soins (DGOS, ministère de la Santé) a annoncé que cette mesure d'urgence du plan... 26

Organisation des ECNi : le CNG bientôt au chomâge technique ?

Alors que les épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sont condamnées à disparaître d'ici à quelques années, le Centre national... 1

Moins de viande, plus de fruits, de légumes et de graines : le régime qui équilibre santé et climat

viande rouge

« La civilisation est en crise. Nous ne pouvons plus nourrir la population mondiale de façon saine tout en ménageant les ressources de la pl... 2

Un urgentiste de Valenciennes condamné à un an de prison avec sursis après la mort d'une jeune fille

Un médecin urgentiste d'une polyclinique de Valenciennes a été condamné à douze mois de prison avec sursis, 3 000 euros d'amende et 150 000... 19

Feu vert de l'EMA pour une combinaison de 2 immunothérapies en 1re ligne dans le cancer du rein au stade avancé

CANCER REIN

L'Agence européenne du médicament (EMA) vient de donner l'autorisation de mise sur le marché (AMM) à la combinaison associant nivolumab, un... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter