Recertification : feu vert des jeunes médecins

Recertification : feu vert des jeunes médecins

Sophie Martos
| 05.11.2018
  • rapport uzan

    Recertification : feu vert des jeunes médecins

Les structures représentatives des jeunes médecins, étudiants (ANEMF) et internes (ISNAR-IMG et ISNI) ont approuvé dans leurs grandes lignes les recommandations du rapport du Pr Serge Uzan sur la recertification.

Remis ce lundi à Agnès Buzyn, ministre de la Santé, ce document fixe les principes et les modalités de cette procédure d'actualisation régulière des compétences des médecins. Le Pr Uzan recommande que la démarche de recertification s’applique (de façon obligatoire) à tous les médecins diplômés à partir de 2021, dans le cadre du 3e  cycle rénové des études médicales, et qu’elle soit simplement ouverte à tous les autres professionnels inscrits au tableau de l’Ordre des médecins, et fortement encouragée. Mais c'est le gouvernement qui tranchera.

Gagnant gagnant 

Les jeunes ont plutôt salué le rapport Uzan – la formation tout au long de la carrière étant perçue comme une évidence. « Il faut entretenir ces connaissances. Il y a deux gagnants : le médecin qui maintient un niveau de compétences et de connaissances qui le rassure et le patient à qui on assure une qualité des soins, explique Sylvain Gautier, secrétaire général de l'Intersyndicale nationale des internes (ISNI). La recertification va plus loin que le développement personnel continu [DPC, NDLR], elle intègre par exemple la démarche d'amélioration de la relation avec le patient qui est très importante. Nous sommes armés en sortant d'un DES [diplôme d'études spécialisées] mais nous savons que cela a vocation à évoluer. Il faut donc continuer à se former et le cycle des six ans est pertinent. »

La santé du médecin, critère important

Le cycle périodique (tous les six ans) proposé par le Pr Uzan fait consensus. « Ce n'est pas trop rapproché, ça ne crée pas de lourdeurs », commente Pierre Guillet, 1er vice-président de l'Intersyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG).

Les items retenus s'accordent aussi avec les idées de la jeune génération médicale. « Nous sommes satisfaits de l'attention portée à la qualité de vie et à la santé au travail car cela va dans la continuité du travail que fait l'ISNAR sur les risques psychosociaux chez les jeunes », explique Pierre Guillet. « Une partie pourrait se faire via un auto-questionnaire afin de voir si le médecin s'épanouit », ajoute-t-il.

L'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) ne boude pas son plaisir. « On est satisfaits des recommandations, nous avons été écoutés. Sur la qualité de vie au travail, on pourrait imaginer d'autres moyens comme des espaces d'échange ou d'entraide entre confrères », abonde Thomas Iampietro, vice-président chargé des perspectives professionnelles à l'ANEMF. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
google

Des plaintes en cas d'« avis Google » diffamatoires : l'UFML pousse les médecins à durcir le ton envers les patients

Face à la multiplication « des dérives de l’utilisation » des avis Google, l'UFML Syndicat a décidé de prendre les devants. Après la publication d'un guide pratique par l'Ordre des médecins il y a quelques mois, visant à aider... 5

Une nouvelle « pilule pour homme » passe les premiers tests de sécurité

Contraception homme

Une pilule contraceptive pour homme vient de passer avec succès l'étape de l'étude de phase I, selon des données présentées aujourd'hui au... 1

Érosion du volontariat, nuit profonde abandonnée, réquisitions : la PDS toujours très fragile !

pds

Stabilité ou érosion du volontariat dans une majorité de départements, hausse timide des régulateurs libéraux (grâce aux retraités), nuit... 6

57 députés de gauche réclament le conventionnement sélectif et épinglent le lobby médical

Jean-Luc Mélenchon

Le projet de loi de santé dont l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale s'est achevé dans la nuit du 22 au 23 mars fait grincer... 4

Un antidépresseur prometteur dans l'anémie des syndromes myélodysplasiques

Des antidépresseurs de prescription courante, les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine, pourraient se révéler un... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter