118 médecins millionnaires, les revenus des spécialistes font scandale en Suisse

118 médecins millionnaires, les revenus des spécialistes font scandale en Suisse

Stéphane Long
| 03.11.2018
  • millionnaires suisses 24 heures

    118 médecins millionnaires, les revenus des spécialistes font scandale en Suisse

Les médecins suisses sont-ils trop bien payés ? La polémique a été relancée cette semaine de l’autre côté des Alpes après la publication par le quotidien « 24 heures » d’un article choc sur les revenus des praticiens. « En Suisse, 118 médecins touchent 1 million par an » (soit près de 900 000 euros) semble s’offusquer en Une le premier journal de Suisse romande, évoquant le « pactole » de certains spécialistes, neurochirurgiens et gastroentérologues en tête.

L’article s’appuie sur une étude parue le 29 octobre par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et qui scrute les revenus de 20 000 médecins indépendants et salariés sur la période 2009 à 2014, couvrant « un très grand nombre de cas, entre 88 % et 95 % ». Une première en Suisse. Ces travaux font suite aux déclarations tonitruantes du président helvète (également en charge de la santé), Alain Berset. En janvier dernier, il dénonçait les salaires inacceptables selon lui de certains professionnels, annonçant que des mesures seraient prises pour éviter les abus.

Les médecins étrangers moins bien payés

Cette étude de l’OFSP ne risque pas de calmer les esprits. « Les revenus des médecins en Suisse sont nettement plus élevés que ne l’indiquaient les estimations jusqu’ici », écrit l’organisme dans son rapport. Les montants varient cependant considérablement selon le mode d’exercice (libéral ou salarié) et la spécialité. Un généraliste touche cinq fois moins qu’un neurochirurgien, souligne « 24 heures ». Les pédopsychiatres et les psychiatres sont en queue de peloton. L’OFSP s’inquiète d’ailleurs officiellement de ces écarts de salaire, susceptibles de détourner les futurs médecins de la médecine générale.

Au passage, l’étude révèle que les médecins diplômés à l’étranger sont moins bien rémunérés que leurs homologues suisses. On estime à près de 800 praticiens français exilés en Suisse, où un médecin sur trois est étranger.

Qui des avocats, traders, banquiers, footballeurs… ?

La fédération des médecins suisses (FMH) a immédiatement réagi à la publication de ces nouveaux chiffres, pointant du doigt des « aberrations statistiques ». L’étude ne prend pas en compte les récentes baisses de tarifs décidés par le Conseil fédéral suisse, regrette le syndicat. Elle fait également l’impasse sur les quelque 10 000 médecins assistants (formation post-universitaire) dont le revenu annuel est bien inférieur à la rémunération moyenne annoncée par l’OFSP. « Les cas isolés de médecins avec des revenus à sept chiffres, qui ont défrayé la chronique ces derniers mois, ne reflètent pas la réalité du corps médical suisse », s’indigne la FMH dans un communiqué.

D’autres voix s’élèvent pour dénoncer une stigmatisation du corps médical, quand le salaire des avocats, traders, banquiers, footballeurs... ne défraie pas autant la chronique. « Alors que l’opinion publique admet les hauts revenus pour ces métiers, en revanche le médecin devrait se conformer à l’image historique du praticien, isolé dans la campagne, travaillant jour et nuit, refusant d’être payé par les pauvres, acceptant d’être réveillé en pleine nuit », écrit l’écrivain Jacques Neyrinck, ancien conseiller national du parti démocrate-chrétien, dans un billet où il prend la défense de la profession.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
génériques

Un euro de plus sur la consultation, le deal des génériqueurs aux médecins

Plus question « d'annus horribilis » comme en 2017, mais l'inquiétude reste très forte. L'association GÉnérique Même MÉdicament (Gemme, qui réunit 25 industriels du générique et biosimilaires) a présenté ce jeudi des résultats... 13

Grippe : l'épidémie s'étend à huit régions

semaine 02

L’épidémie de grippe prend de l’ampleur. Selon le dernier Bulletin Épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé publique France (SPF), le... Commenter

Campagne de dépistage du cancer du col, mode d'emploi

Inca

Un dentier chuchotant à une oreille en plastique : difficile de faire affiche plus surprenante pour lancer la campagne de sensibilisation... 2

Pour 2019, MG France veut des CPTS « sexy » et des ARS « bienveillantes »

Après les vœux offensifs de la CSMF, pestant contre les énarques et les technocrates, MG France a présenté les siens à son tour ce jeudi.... Commenter

SEP : l'ANSM alerte sur l'utilisation d'Aubagio pendant la grossesse

Aubagio

Une étude de cohorte française appelée SPAM montre que des femmes sont exposées au cours de leur grossesse au tériflunomide (Aubagio), un... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter