« Nous n'avons pas qu'une vision comptable ! », clame le président de la 6e chambre de la Cour des comptes

« Nous n'avons pas qu'une vision comptable ! », clame le président de la 6e chambre de la Cour des comptes

Marie Foult
| 24.10.2018
  • Contrepoints

Les recommandations de la Cour des comptes sur la Sécu et le système de santé servent-elles à quelque chose ? Invité à débattre autour de ce sujet provocateur, ce mercredi lors des Contrepoints de la santé*, le président de la 6e chambre de la Cour des comptes, Denis Morin, a défendu le dernier rapport des magistrats de la rue Cambon sur la Sécu et, plus largement, la philosophie qui inspire les « sages ».

Denis Morin a rappelé que la mission de la Cour (définie dans la Constitution) est de contrôler la bonne gestion des deniers publics mais aussi de faire des propositions argumentées, à la lumière le cas échéant des exemples étrangers. La Cour, une annexe de Bercy ? « Notre vision n'est pas que comptable, s'est défendu le magistrat. Elle porte aussi sur la qualité de prise en charge des patients. L'important pour nous est de contribuer au débat, mais nous ne prenons pas de décision et notre avis n'est pas toujours suivi par le gouvernement… »

De fait, cela fait des années par exemple que la Cour réclame des mesures pour réguler les dépassements d'honoraires, remettre en cause la liberté d'installation par le conventionnement sélectif ou encore la prédominance du paiement à l'acte. « La France est un des pays en Europe où l'on pratique le plus le paiement à l'activité, à l'hôpital ou en ville, assume Denis Morin. Cela demande à être plus équilibré. »    

Il a défendu la méthode de la Cour – des auditions réalisées par les conseillers – même si, régulièrement, les représentants des médecins libéraux ou des internes estiment que leurs avis n'ont pas été entendus, a fortiori pas pris en considération. « Les acteurs de la santé ne sont pas toujours bien pris en compte, a déploré Jean-Baptiste Bonnet, ex-président de l'Intersyndicale nationale des internes (ISNI), également invité à débattre. Par exemple, sur la taxe sur les boissons sucrées (que la Cour des comptes préconise d'augmenter, NDLR), je pense que les jeunes auraient eu des choses à dire. »

Délégations : pas besoin de s'alarmer 

S'agissant des nouvelles communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), dont la Cour juge qu'elles ne sont pas assez identifiées, structurées et coordonnées avec les établissements, Denis Morin a souligné que le problème ne résidait pas dans les moyens mais dans l'organisation et la lisibilité. « Il faut laisser au système le temps de s'organiser. Mais j'ai le sentiment que les jeunes qui veulent s’installer en ville cherchent des structures de pratiques collectives. Ils exprimaient déjà ce vœu il y a dix ans, et il faut y répondre maintenant si on ne veut pas que ce soit pollué par des débats sur la liberté d'installation. »

Le président de la 6e chambre est revenu aussi sur les propositions fortes du dernier rapport concernant la filière de soins visuels, qui ont soulevé le courroux des ophtalmos. « Nous avons recommandé que certains actes simples puissent être réalisés par les opticiens ou les orthoptistes, comme c'est fait au Royaume-Uni avec les infirmières. Je ne suis pas sûr qu'il faille s'alarmer là-dessus plus que de raison », tacle l'ancien directeur de cabinet de Marisol Touraine. Et de souligner que les délais de prise en charge des urgences par les ophtalmologistes sont très inégaux, avec une délégation de tâches encore « insuffisante »

Le prochain rapport de la Cour des comptes pourrait porter sur la psychiatrie… La spécialité est déjà prévenue. 

* Organisé par Ortus

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
buzyn urgences

Buzyn débloque 70 millions d'euros pour répondre à la crise des urgences

Agnès Buzyn a annoncé ce vendredi 14 juin le déblocage de 70 millions d'euros en réponse à la crise qui secoue les urgences depuis trois mois. La ministre de la Santé avait réuni avenue de Ségur une cinquantaine de représentants... 10

Drépanocytose : les promesses d'un médicament oral ciblant l'hémoglobine S anormale

drépanocytose

De nouvelles perspectives thérapeutiques s'ouvrent dans la drépanocytose. Alors que la thérapie génique par Lentiglobin (Bulebird) avance à... Commenter

Dans le Val-d'Oise, les médecins de PMI confient leur mal-être au secrétaire d'État Adrien Taquet

pmi

« Nous avons des difficultés à répondre aux besoins de la population ». Ce froid constat du Dr Florence Fortier, chef du service de protecti... 7

La mutation « remarquable » du centre psychothérapeutique de l'Ain saluée par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté

« Évolution remarquable » : c'est en ces termes que la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) salue les efforts four... Commenter

Ce que les jeunes médecins veulent en priorité ? Sept leaders prennent position

Ce que les jeunes médecins veulent en priorité ? Sept leaders prennent position-0

Comment améliorer l’exercice de la médecine dans les prochaines années ? Le « Quotidien » a posé la question aux représentants syndicaux... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter