500 tonnes de faux médicaments saisies dans une opération d'Interpol

500 tonnes de faux médicaments saisies dans une opération d'Interpol

Pascal Thomeret
| 23.10.2018

Médicaments contre le cancer, antidouleurs, pilules contre les troubles érectiles ou anabolisants, tous contrefaits... 500 tonnes de faux médicaments ont été saisies entre le 9 et le 16 octobre lors d'un coup de filet policier international qui a débouché sur plus de 850 arrestations, a annoncé ce mardi Interpol, qui a coordonné l'opération. 

L'opération a mobilisé les polices de 116 pays, indique l'organisation de coopération policière qui précise aussi avoir mis la main sur 110 000 appareils médicaux tels que seringues, lentilles de contact, dispositifs auditifs et du matériel chirurgical. En parallèle de l'opération, 3 671 sites Internet et pages sur les réseaux sociaux ont été fermés avec la collaboration de Twitter et Facebook.

Selon Interpol, la valeur de cette saisie est estimée à environ 14 millions de dollars. 

466 000 produits de santé illicites

En France, la douane a saisi au cours de l'opération 466 000 produits de santé illicites et une tonne de produits en vrac, précisent dans un communiqué commun les ministères de l'Action et des Comptes publics, de l'Intérieur, de l'Économie, de l'Agriculture et de la Santé.

Parmi ces produits figurent des médicaments sans autorisation de mise sur le marché, des médicaments détournés de leur usage et utilisés comme stupéfiants ou encore des produits dopants.« Comme les années précédentes, les produits dits de confort (contre le dysfonctionnement érectile, produits amincissants, etc.) représentent une part significative des saisies », indiquent encore les ministères.

La plupart de ces produits (70 %), saisis bien souvent « sur les grandes plateformes aéroportuaires mais également dans le fret routier », venaient d'Asie, en particulier d'Inde et de Singapour.

P. T. (avec AFP)

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Des blouses blanches entre doléances et revendications

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond sentiment d’inquiétude et souvent une incompréhension face aux réformes de ces dernières années. Avec une ligne de force : la profession veut avoir davantage voix au chapitre. Et les médecins sont prêts à prendre l’initiative. La preuve ? Ils font des... 1

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 6

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 5

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

internes

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année),... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter