Pour trois quarts des médecins, la téléconsultation fera partie du quotidien en 2030

Pour trois quarts des médecins, la téléconsultation fera partie du quotidien en 2030

Anne Bayle-Iniguez
| 14.09.2018
  • teleconsult

73 % des médecins estiment que la télémédecine, généralisée à partir de ce samedi, fera partie de leur quotidien professionnel en 2030 (tout comme la consultation présentielle classique). C'est l'enseignement majeur d'une étude de la MACSF, élaborée à partir d'un questionnaire adressé en mai 2018 à 8 000 médecins sociétaires, de toutes spécialités et statut (hospitalier, salarié, libéral, interne). 

Un médecin sur deux pense que les robots et l’intelligence artificielle (IA) seront également monnaie courante dans une dizaine d'années. Parmi eux, sept sur dix considèrent que l’IA les aidera pour réaliser des actions longues et répétitives à leur place (et leur permettra moins d’erreurs). 

52 % des praticiens considèrent qu'en 2030, les traitements seront personnalisés en fonction de l’ADN des patients. En revanche,  la médecine prédictive sera fiable à 100 % pour... seulement 13 % des médecins interrogés. Dans le détail, 49 % des médecins libéraux pensent que « prédire permettra de guérir ». Les jeunes sont plus sceptiques : seuls  29 % des internes partagent cet avis.

Risque de déshumanisation du soin

En dégageant du temps médical, l'IA et les robots rapprocheront-ils le médecin du patient ? Les praticiens ne formulent pas une opinion tranchée sur le sujet  : 45 % d'entre eux pensent que les innovations technologiques permettront d’avoir davantage de temps pour le patient et pour la formation. Mais moins d'un professionnel sur dix estime que ces innovations permettront aux patients d’avoir plus de considération pour le corps médical. En cause : le risque de « déshumanisation du soin » qui reste la crainte principale de 73 % des médecins, dont 82 % des généralistes.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
cassation

Arrêt maladie : pas de voyage sans autorisation, rappelle la Cour de cassation

Le salarié en arrêt maladie doit respecter un certain nombre de règles du code de la sécurité sociale, comme le fait d'être présent à son domicile à certains horaires de la journée. Une autre de ces règles, moins connue, est... 10

Approvisionnement en corticoïdes : un retour progressif à la normale, annonce l'ANSM

corticoides

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait le 7 mai dernier de fortes tensions... 1

Pour la première fois en France, deux cœurs ont été greffés sans cesser de battre

Organ Car System

À l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille, deux patients ont, pour la première fois en France, bénéficié d'une greffe d'un cœur qui n'a pas... 1

Loi de santé : les futurs médecins fixent leurs attentes et leurs lignes rouges

loi santé senat

Que faut-il espérer de la future loi de santé, qui sera examinée par les sénateurs en séance publique à partir du 3 juin ? Lors d'une table... 1

AP-HP : grève des personnels peu suivie, rassemblement devant le siège

aphp greve

Une centaine de personnes se sont rassemblées ce vendredi 24 mai devant le siège de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter