Un hôpital du Morbihan condamné à verser 290 000 euros pour une erreur de diagnostic

Un hôpital du Morbihan condamné à verser 290 000 euros pour une erreur de diagnostic

13.09.2018

L'hôpital de Pontivy (Morbihan) a été condamné à verser quelque 290 000 euros aux ayants droit d'un usager décédé à cause d'une erreur de diagnostic. 

Le tribunal administratif de Rennes a estimé qu'une erreur de diagnostic constitutive d’une faute et des manquements commis par cet établissement avaient fait perdre au malade 75 % de chances de survie, dans un jugement rendu le 6 septembre.

Hospitalisé en mai 2010 au centre hospitalier public de Centre Bretagne (CHCB) de Pontivy, ce patient de 41 ans, marié et père de deux enfants, se plaignait de maux de tête et devait passer un angioscanner mais l'établissement avait ignoré à deux reprises cette requête. Le malade était décédé un mois plus tard d'une rupture d'anévrisme, à son domicile.

Dans son jugement, le tribunal administratif a estimé que l'hôpital a commis des « manquements » qui ont fait perdre à cet usager « une chance d’être pris en charge en temps utile » par un service de neurochirurgie.

« Compte tenu des symptômes présentés par le patient lors de son admission, une suspicion de fissuration d’anévrisme devait être évoquée », souligne le tribunal et celle-ci « aurait dû conduire à transférer le patient vers le CHU de Rennes afin qu’il soit pris en charge sans délai par le service de neurochirurgie ».

« La réalisation des examens adaptés puis la prise en charge par un service spécialisé en temps utile étaient susceptibles de minorer le risque d’accident et d’augmenter les chances de traiter efficacement l’anévrisme le plus dangereux », souligne le tribunal qui a estimé « l’ampleur de la chance perdue » par le malade à « 75 % ».

(Avec l'AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Vidal

Réforme des ECN : « S'il faut reculer d'une année, on reculera d'une année », prévient Frédérique Vidal

Invitée ce mardi matin aux Contrepoints de la santé, à Paris, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation n'a pas exclu un assouplissement du calendrier de suppression des ECN. Interrogée plus... 1

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

41 000 décès sont attribuables à l'alcool chaque année en France, selon le BEH

alcoolisme

Le nombre de décès liés à la consommation d'alcool reste très élevé en France : 41 000 pour l'année 2015, selon une estimation publiée... Commenter

Réforme des retraites : l'UFML veut informer les médecins de « ce qui se trame »

RETRAITE

Méfiance absolue autour de la réforme des retraites ! Une étude dévoilée ce mardi, menée par l'économiste libéral Frédéric Bizard pour... 5

Evénement

Des blouses blanches entre doléances et revendicationsParoles de médecins dans le grand débat

evenement

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter