Gel du point d'indice confirmé pour les fonctionnaires, l'hôpital attend des mesures spécifiques

Gel du point d'indice confirmé pour les fonctionnaires, l'hôpital attend des mesures spécifiques

Anne Bayle-Iniguez
| 19.06.2018
  • fonction publique

    Gel du point d'indice confirmé pour les fonctionnaires, l'hôpital attend des mesures spécifiques

Après une réunion avec neuf organisations syndicales représentatives de la fonction publique et des représentants des employeurs publics, le gouvernement a confirmé lundi le gel du point d'indice pour 2019, indicateur qui sert au calcul de la rémunération de plus de cinq millions de fonctionnaires – dont 1,1 million de personnes salariées de la fonction publique hospitalière. La valeur du point d'indice a été gelée entre 2010 et 2016 et à nouveau en 2018. 

« Plutôt qu'une mesure générale de hausse du point, il s'agit […] de revaloriser prioritairement les métiers en tensions et les agents les plus engagés professionnellement ainsi que leurs conditions de travail », ont justifié le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin et son secrétaire d'État Olivier Dussopt. La hausse du point d'indice pèserait pour près de deux milliards d'euros sur les finances publiques, « pour un impact limité sur la fiche de paie des agents », ont-ils plaidé. Cette mesure favorise selon eux « les plus hautes rémunérations »

Le gouvernement a en revanche confirmé la reprise du programme de revalorisation des carrières (dit protocole PPCR) en 2019 à hauteur de 840 millions d'euros. Un infirmier de catégorie A devrait voir sa rémunération indiciaire annuelle brute augmenter de 1 246 euros, ont souligné Gérald Darmanin et Olivier Dussopt. 

CSG : compensation stricte

La compensation « à l'euro près » de la hausse de la CSG fera également l'objet d'une actualisation en janvier 2019 pour prendre en compte les évolutions de la rémunération en 2018.

Le gouvernement a également fait savoir qu'il revaloriserait de dix euros les jours de congés rachetés dans le cadre du compte épargne temps (CET), de façon uniforme, mais uniquement pour les fonctionnaires d'État et territoriaux.   

Des mesures spécifiques à l'hôpital seront annoncées par la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors de la présentation de la stratégie de transformation du système de santé, ont ajouté Gérald Darmanin et Olivier Dussopt. Les syndicats, « mécontents » et « déçus », ont regretté un rendez-vous salarial « manqué ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
Vidal

Réforme des ECN : « S'il faut reculer d'une année, on reculera d'une année », prévient Frédérique Vidal

Invitée ce mardi matin aux Contrepoints de la santé, à Paris, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation n'a pas exclu un assouplissement du calendrier de suppression des ECN. Interrogée plus... 3

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

41 000 décès sont attribuables à l'alcool chaque année en France, selon le BEH

alcoolisme

Le nombre de décès liés à la consommation d'alcool reste très élevé en France : 41 000 pour l'année 2015, selon une estimation publiée... Commenter

Réforme des retraites : l'UFML veut informer les médecins de « ce qui se trame »

RETRAITE

Méfiance absolue autour de la réforme des retraites ! Une étude dévoilée ce mardi, menée par l'économiste libéral Frédéric Bizard pour... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter