Romy Schneider et autres personnages de la semaine - Une femme, 8 femmes

Romy Schneider et autres personnages de la semaineUne femme, 8 femmes

Renée Carton
| 14.06.2018
C'est une Romy Schneider très émouvante que fait revivre Marie Baümer dans « 3 Jours à Quiberon », d'Emily Atef. Dans « Ocean 8 », de Gary Ross, elles sont 8 pour un casse spectaculaire et plein de paillettes.
  • Cinéma-3 jours à Quiberon

    Une femme, 8 femmes

« 3 jours à Quiberon »

En 1981, Romy Schneider, en cure à Quiberon avec une amie, accepte de rencontrer le photographe Robert Lebeck, qu'elle connaît bien, et le journaliste Michael Jürgs, qui travaillent pour le magazine allemand « Stern ». La comédienne, qui est en train de se séparer de Daniel Biasini, le père de sa fille, va livrer une part de ses souffrances. La réalisatrice franco-iranienne Emily Atef, qui vit et travaille à Berlin, a trouvé dans cet entretien, dont elle a rencontré les protagonistes, et dans les photos que Lebeck lui a confiées, « un matériau extraordinaire » dont elle fait un très bon usage.

La Romy Schneider qu'elle fait revivre en noir et blanc (comme les photos) apparaît, sinon 100 % conforme à la vraie (Sarah Biasini et son père le contestent), en tout cas d'une rare justesse psychologique. Une femme, mère et actrice en crise existentielle, poussée dans ses retranchements par un journaliste qui, au mieux, maîtrise ses scrupules. Une femme pleine d'interrogations, mais aussi de vie et de désirs.

Marie Baümer ressemble à Romy mais a évité de l'imiter. On la suit dans les nuances de tous les sentiments vécus pendant ces trois jours. Lors de la remise des prix allemands du cinéma, « 3 jours à Quiberon » a été sacré meilleur film, Emily Atef meilleure réalisatrice et Marie Baümer meilleure actrice (et quatre autres récompenses).

Quelques mois après Quiberon, Romy Schneider perd son fils David, 14 ans. Elle va tourner un dernier film, « la Passante du Sans-Souci ». Elle meurt en mai 1982, à 43 ans.

« Ocean's 8 »

Le nouvel épisode de la saga « Ocean » se conjugue au féminin. Le réalisateur des Ocean 11, 12 et 13, Steven Soderbergh, est cette fois producteur, scénario et réalisation étant signés Gary Ross. Et c'est la sœur de Danny Ocean-George Clooney, Debbie (Sandra Bullock), qui est l'organisatrice du casse spectaculaire qui va nous être conté, non sans panache à défaut de grande surprise.

« Ocean's 8 » n'est pas pour autant féministe, même si les femmes ici rassemblées ont tous les talents de leurs homologues masculins des précédents opus, en matière par exemple de taille de diamants, de piratage informatique, d'acrobaties, de vol à la tire et de transformations en tous genres… Et même si les quelques personnages masculins n'ont pas le beau rôle. Car on reste dans l'univers de la séduction, des robes et bijoux somptueux et des décolletés avantageux.

C'est donc en midinette toujours éblouie par le luxe plutôt qu'en féministe qu'on peut se divertir avec Sandra Bullock et ses comparses (Cate Blanchett, Rihanna, Helena Bonham Carter, Anne Hathaway…).

Et aussi

« Désobéissance », de Sebastian Lelio (oscar du meilleur film étranger pour « Une femme fantastique »), est une histoire d'amour homosexuelle chez les juifs orthodoxes de Londres, avec Rachel Weisz (coproductrice de cette adaptation du livre de Naomi Alderman) et Rachel McAdams.

« Le Cercle littéraire de Guernesey », de Mike Newell d'après « le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates », le best-seller de Mary Ann Shafer et Annie Barrows, évocation romanesque de l'île anglo-normande sous l'occupation allemande et juste après.

« 2001 : l'Odyssée de l'espace », le chef-d'œuvre de Stanley Kubrick fête ses 50 ans et est de retour sur les écrans en version remastérisée 4K.

 

En complément de l’article

A la une

add

Trop de prunes dans le Val-de-Marne : l'Ordre fait le forcing pour que les médecins en visite stationnent gratuitement

stationnement

Les verbalisations intempestives des médecins généralistes du Val-de-Marne en visite devraient bientôt cesser. La préfecture et l'Ordre... 1

Pollution de l'air : les conséquences sur le fœtus pourraient s'expliquer par des modifications épigénétiques dans le placenta

pollution

La pollution atmosphérique induirait des modifications épigénétiques dans le génome du placenta, avec des risques pour le fœtus, selon des... 2

Sida : coup d'envoi de la 20 e édition de Solidays

solidays

Le festival de musique mis sur pied par Solidarité Sida fête ses vingt ans dans la joie, mais ne baisse pas la garde et continue de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter