Six mois aux urgences, les tribulations d’un néo-interne en médecine générale

Six mois aux urgences, les tribulations d’un néo-interne en médecine générale

Stéphane Long
| 02.06.2018
  • Aviscène urgences

    Six mois aux urgences, les tribulations d’un néo-interne en médecine générale

« Et voilà, mon semestre aux urgences est terminé ! Depuis, j'ai dormi 72 heures d'affilée, repris 4 kg… » Dans une vidéo de 5 minutes, un jeune interne raconte avec humour son premier stage aux urgences… et ses premières gardes de 24 heures. « C’est vraiment éprouvant. Au début, je pensais que je n’allais pas y survivre ! Au final, la garde se finit, t’es en vie, t’es content… Mais c’est toujours pas terminé. Faut quand même réussir à rentrer chez soi ! », raconte le jeune homme.

Originaire de Tourcoing, Walid Mekeddem, alias Aviscène, n’est pas un inconnu sur la toile. Depuis plus de trois ans, il distille ses vidéos humoristiques sur Internet, souvent pour y dépeindre ses tribulations d’étudiant en médecine. Dans un texte publié il y a quelques mois, il avait expliqué avec beaucoup de sincérité son choix pour la médecine générale (voir ce texte)  

« Prendre très cher ! »

Dans sa dernière production, il évoque donc sa découverte des urgences, ses appréhensions mais aussi son enthousiasme pour son futur métier. « Si tu aimes la médecine, tu ne peux être que comblé », explique-t-il, « D’un point de vue médical, c’est vachement intéressant. J’ai compté : sur 6 mois, j’ai vu plus de 1 000 patients ! […] Maintenant, tu te rends vite compte que, malgré le nombre d’années d’études que tu as faites, tu ne sais pas grand-chose… »

Aviscène avait déjà donné un avant-goût de sa découverte de l’internat dans une première vidéo visionnée plus de 60 000 fois (voir la vidéo). Il y évoquait son changement de statut d’externe, « jeune étudiant qui a plutôt un rôle de secrétaire brancardier » à celui d’interne, « jeune médecin qui réfléchit, prend des décisions, a des responsabilités ! ».

La transition est assez « douloureuse ». « J’ai compris le sens de l’expression “prendre très cher” », ironise Aviscène. Il découvre également son premier « vrai » salaire : 1 460 euros net mensuel. Le jackpot !

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
macron

Allocution de Macron : le président ne veut plus aucune fermeture d'hôpital jusqu'à la fin du quinquennat

Prenant acte que « beaucoup de nos concitoyens ont le sentiment que leur territoire est abandonné », Emmanuel Macron ne veut plus « aucune fermeture d'école, aucune fermeture d'hôpital sur notre sol jusqu'à la fin du quinquennat,... 6

E-prescription, e-CPS et e-carte Vitale : le plan de Buzyn pour prendre (enfin) le virage numérique

eprescription

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a présenté ce jeudi 25 avril la feuille de route pour accélérer le virage numérique une bonne fois pour... 1

Vaccination antigrippale en officine : population cible et lien avec le médecin traitant au « Journal officiel »

vaccin pharmaciens

Chose annoncée, chose due. Après deux ans d'expérimentation, la généralisation de la vaccination antigrippale à l'officine, actée par la... 5

Les Français, plus favorables que jamais à la PMA pour les couples de femmes

pma

Disposition phare et contestée du projet de loi de bioéthique, l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (PMA) aux couples de... 8

Evénement

Prime et bénéficiaires en hausse, prescription plus efficace4 915 euros par généraliste : la ROSP 2018, un bon cru

ev rosp

Versée entre le 26 et le 30 avril, la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) 2018 est en hausse par rapport à 2017 : 4 915... 19

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter