Plan canicule : le dispositif de surveillance saisonnière sera activé du 1er juin au 15 septembre

Plan canicule : le dispositif de surveillance saisonnière sera activé du 1er juin au 15 septembre

Coline Garré
| 31.05.2018
  • plan canicule

Le dispositif de surveillance des fortes chaleurs et de la canicule sera activé dès ce 1er juin et jusqu'au 15 septembre 2018 en métropole, comme chaque année depuis 2004, a annoncé la ministre de la Santé Agnès Buzyn, au sortir d'une réunion avec les acteurs du Plan national canicule. L'objectif est de mobiliser l’ensemble des partenaires concernés dans leurs missions de prévention et d’accompagnement des populations, notamment les plus vulnérables.

Gestion des lits d'aval

Sont en particulier concernés les mairies, invitées à recenser les personnes isolées et à identifier les lieux réfrigérés où peuvent se protéger les plus vulnérables, dont les précaires ou les personnes sans domicile, les associations et les acteurs sanitaires (fédérations hospitalières, médecins de ville, services d'urgence) et sociaux encouragés à se coordonner pour accompagner les personnes isolées, et les employeurs, qui doivent prendre des mesures de sécurité pour préserver la santé des travailleurs (aménagements d’horaires, limitation ou report des activités impliquant le port de charges, l'exposition au soleil aux heures les plus chaudes, etc.). Dix décès sur les lieux de travail attribuables à la chaleur ont été enregistrés au cours de l’été 2017.

« Nous travaillons aussi sur la gestion des lits d'aval, avec les agences régionales de santé (ARS) qui anticipent les besoins », a précisé la ministre. Interrogée sur le manque de médecins et d'urgentistes dans certains hôpitaux, la ministre a reconnu une « forte tension sur les professionnels » mais a assuré que dans le cadre du PNC, « les professionnels paramédicaux peuvent aussi participer à la bonne information et au repérage des symptômes ».

« Le système de surveillance est de plus en plus robuste, il permet d'être en anticipation », s'est réjouie Agnès Buzyn.

Les mesures de prévention et de protection des populations doivent être déclenchées dès le dépassement du niveau de vigilance jaune canicule, précise le ministère, car les impacts sanitaires apparaissent dès les premiers pics de chaleur et non seulement lors d'une canicule. La vigilance jaune correspond au deuxième des quatre niveaux d'alerte du plan canicule, avant l'alerte canicule (niveau 3), et la mobilisation maximale (4). 

Boire de l'eau et aller au cinéma 

Le ministère rappelle enfin les recommandations sanitaires en cas de fortes chaleurs et invite tous les acteurs à les diffuser : boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif, se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour, manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool, éviter de sortir aux heures les plus chaudes et, si possible, passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…), maintenir son logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais), donner régulièrement de ses nouvelles à ses proches et, dès que nécessaire, oser demander de l’aide, si nécessaire, demander conseil à son médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses, par exemple). 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 4

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 2

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter