Les urgentistes de l'AMUF inquiets pour le SMUR de Meaux

Les urgentistes de l'AMUF inquiets pour le SMUR de Meaux

Martin Dumas Primbault
| 22.05.2018
  • smur

L'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) alerte sur la potentielle fermeture du service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) de Meaux cet été. Et pour cause, le service a été fermé pendant 36 heures les 12 et 13 mai derniers pour pallier le sous-effectif des urgences du Grand hôpital de l'Est francilien (GHEF). Interrogée par l'hebdomadaire « La Marne », l'AMUF met en garde contre « une décision préjudiciable pour la population du nord Seine-et-Marne ».

Pour l'AMUF, le directeur du GHEF a profité du statut particulier des médecins du SMUR pour imposer à l'agence régionale de santé (ARS) leur basculement vers les urgences. En effet, les équipes du service mobile d'urgence sont gérées par l'ARS alors que les médecins sont rattachés à l'hôpital. L'ARS s'est défendue en affirmant que son rôle « n’est pas "d’autoriser" la fermeture mais de s’assurer qu’une organisation est mise en place pour permettre le maintien de l’activité. Concernant ce week-end, le SAMU de Melun a, par exemple, étendu sa couverture à cinq communes supplémentaires durant les 36 heures de fermeture. Ainsi, la qualité de service en Seine-et-Marne est restée strictement identique », relate l'hebdomadaire local.

Il n’empêche que cet événement reste inquiétant à l'approche de la période estivale et des besoins de remplaçants qui en découlent. Déjà l'année dernière, les urgences de Meaux faisaient partie des quelques-unes en tension dans la région Ile-de-France.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 14

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 4

Incitation à l'installation : au congrès de l'ISNAR-IMG, les internes de médecine générale dépités par le CESP

cesp

Retard de paiement, manque d'accompagnement des tutelles sanitaires, problème de zonage… Le contrat d'engagement de service public (CESP)... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter