Parcoursup : +2 % en PACES, deux tiers des vœux pour des filières sélectives

Parcoursup : +2 % en PACES, deux tiers des vœux pour des filières sélectives

Cyrille Dupuis
| 30.04.2018
  • paces

Les filières sélectives représentent plus de deux tiers des vœux exprimés par les futurs bacheliers et les étudiants en réorientation sur la plateforme Parcoursup, dont les premiers résultats tomberont le 22 mai, a annoncé le gouvernement.

Parcoursup a reçu les souhaits de 810  957 jeunes, lycéens de Terminale ou étudiants en réorientation, qui ont inscrit au total 6,3 millions de vœux (soit 7,7 vœux en moyenne par candidat, pour un nombre maximum autorisé de 10 vœux). Les filières sélectives (classes prépa, BTS, DUT, double licences, etc.) représentent 68 % de ces 6,3 millions de vœux. Les 32 % restants se sont portés sur des licences générales.

Moins 18 % en droit

Mi-avril, la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal avait indiqué que les inscriptions en première année commune aux études de santé (PACES) et psychologie avaient progressé de 2 % cette année. Le nombre de candidats en droit a en revanche reculé de 18 %. En filière Staps (métiers du sport), la hausse des demandes se poursuit cette année (+17 %).

La loi changeant les règles d'accès à l'université prévoit deux mesures phares : la nouvelle plateforme d'inscription Parcoursup et la suppression du tirage au sort dans les filières dites en tension.

La question du tirage au sort dans les filières tendues – dont les études de santé – avait provoqué une vive polémique en 2017 dans la foulée d'une circulaire autorisant cette sélection aléatoire en dernier recours.   

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Trop de prunes dans le Val-de-Marne : l'Ordre fait le forcing pour que les médecins en visite stationnent gratuitement

stationnement

Les verbalisations intempestives des médecins généralistes du Val-de-Marne en visite devraient bientôt cesser. La préfecture et l'Ordre... Commenter

Pollution de l'air : les conséquences sur le fœtus pourraient s'expliquer par des modifications épigénétiques dans le placenta

pollution

La pollution atmosphérique induirait des modifications épigénétiques dans le génome du placenta, avec des risques pour le fœtus, selon des... 1

Sida : coup d'envoi de la 20 e édition de Solidays

solidays

Le festival de musique mis sur pied par Solidarité Sida fête ses vingt ans dans la joie, mais ne baisse pas la garde et continue de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter