RAAM 2018 : le pari cycliste de huit potes, dont un médecin, à l'assaut du continent américain

RAAM 2018 : le pari cycliste de huit potes, dont un médecin, à l'assaut du continent américain

21.04.2018
  • Pernes Challenge Team Groupe

    RAAM 2018 : le pari cycliste de huit potes, dont un médecin, à l'assaut du continent américain

J - 50 pour la Pernes Challenge Team ! Ils sont huit cyclistes de la petite commune de Pernes-les-Fontaines, près d'Avignon, à s'embarquer dans moins de deux mois dans une aventure américaine et sportive, accompagnés de 6 « followers » pour assurer la logistique. 14 équipiers au total : il fallait au moins ça pour disputer l'une des épreuves d'endurance des plus relevées. Jugez plutôt : les concurrents devront rejoindre à vélo Oceanside, près de Los Angeles, à Annapolis, au sud de New York. 4 800 km au total qui devront être parcourus en moins de neuf jours !

Plus de deux ans de préparation

Ce projet un peu fou est né un beau matin dans la tête d'un médecin. « Je lisais un reportage dans une revue qui avait titré : « Les forçats du vélo ». Et ça m'a bluffé. Et ce jour-là, je me suis dit : "Je le ferai !" » Le Dr Henri Farina, patron du groupe Stethos, une société d'études dans le domaine de la santé, a de la suite dans les idées. Cela dit, il lui a quand même fallu plus de deux ans pour convaincre son monde et transformer un groupe de copains, pour la plupart cyclistes du dimanche, en une dream team qui sera presque la seule à représenter la France dans cette édition 2018 de la Race Across America (RAAM). Un coureur français prenant par ailleurs le départ, mais dans la catégorie solitaire (soit une moyenne de 500 km par jour, c’est-à-dire sur le vélo 22 h sur 24 !).

Un exploit sportif et organisationnel

Autour du médecin français, s'alignent les profils les plus divers – cuisinier à l'hôpital, pharmacien milanais, anciens triathlètes… Tous ont pour point commun une vraie passion pour le défi. Mais aucun ne s'était jamais lancé dans une telle aventure. Un exploit sportif, mais aussi organisationnel. Il s'agit de planifier les relais pour qu'il y ait un cycliste en permanence sur la route : « A ce stade, explique Henri Farina, le patron des followers (professeur à la haute école de santé du canton de Vaud) et le coach sportif (ancien sportif de très haut niveau) ont déjà attribué les tronçons à chacun à raison de trois heures de vélo par coureur en moyenne par jour,  et ce en fonction de la morphologie et des capacités de chacun. »  La RAAM, c'est aussi deux camping-cars pour l'intendance et l'hôtellerie et un van qui suit de près le compétiteur avec un cycliste prêt à prendre immédiatement le relais en cas de pépin…

Il s'agit également d'anticiper, faire avec les particularités de la course qui se déroule sur route ouverte au milieu de la circulation et avec des règlements drastiques (demi-tour interdit sous peine de pénalités, stationnement à moins de 1,5 m de la voie prohibé…). Ce challenge entre Pacifique et Atlantique doit aussi s'envisager avec ses hauts (3 300 m d'altitude dans les Rocheuses ! ) et ses bas, trois déserts étant à traverser. Il fera très chaud parfois (par 48°, les gants pour tenir le guidon ne sont plus une option…) et jusqu'à 5 degrés en dessous de zéro, la nuit dans certains cols…

Les conseils avisés du médecin de la fédé

Au plan logistique, pas question non plus d'improviser. Une association a été créée pour l'occasion. Et il a fallu souscrire une assurance spécialisée dans les compétitions sportives. Ce n'est qu'un début… Sur le plan physique, le rythme est déjà soutenu. Actuellement, nos compères s'entraînent trois à quatre fois par semaine, sur les routes de Provence pour les plus chanceux (pour des virées qui les amènent parfois jusqu'aux versants du mont Ventoux) et sur home trainer (entre 5 h et 8 h du matin) pour les plus nombreux qui doivent concilier cet entraînement avec leur activité professionnelle. 

Surtout ne rien laisser au hasard… À commencer par le versant médical. Et c'est le Dr Jacky Maillot, médecin des équipes de France de cyclisme, qui a pris en charge la préparation médicale des équipes. Cette fois, le hasard a bien fait les choses. «Je cherchais un médecin spécialisé dans le cyclisme pour savoir à quoi m'attendre, puisque je serai le seul médecin dans l'équipe» rapporte Henri Farina, qui raconte que c'est à la faveur d'un surf sur google qu'il a retrouvé son confrère et ami Jacky , avec lequel ils ont officié ensemble, comme internes, dans le service diabéto de l’hôpital de Vesoul, et ce …dans les années 80.

Grâce à Jacky Maillot, l'équipe a pu bénéficier des conseils d'un expert, mais aussi d'un habitué des courses d'endurance, puisque ce médecin a aussi été copilote sur le Paris-Dakar. « S'agissant d'un groupe de quinqua-sexagénaires, il était important d'éliminer toute contre-indication et d'arriver sans déficit nutritionnel en vitamines et en fer. Je leur ai donc fait faire bilan cardiaque et bilan biologique, » raconte-t-il. Il a rencontré les coureurs de la Pernes Challenge Team en février dernier, avant de délivrer un brief adapté : « Mes recommandations ont porté sur la gestion de la nutrition pendant l'effort et sur la stratégie nutritionnelle très importante pour pouvoir tenir trois heures de rang, surtout une fois passés les cinq jours dans cette compétition mi-course mi-fond. » Les conseils du Dr Maillot qui est aussi le médecin de l'équipe pro FDJ ont aussi porté sur l'hygiène cutanée ou sur la façon d'anticiper le jet lag. Des petits détails qui peuvent faire la différence, explique-t-il.

En tandem avec des enfants malades

Tee-shirt Pernes Challenge Team (dos)

La Pernes Challenge Team, c'est aussi un budget conséquent avec plusieurs sponsors dont la société Stethos, mais aussi un véritable défi dans le défi. Car l'équipe portera les couleurs de "l'Étoile filante" une association de soutien aux enfants du service d'oncologie pédiatrique de La Timone créée il y a dix ans. Des tee-shirts sont vendus à leur profit. Un film sera réalisé à l'intention des jeunes patients et, au retour, une soirée de gala permettra de lever des fonds pour l'Étoile filante. Comme pour mieux aider ces enfants malades à traverser à leur tour leurs propres épreuves.

Pour soutenir l'association l'Étoile filante en achetant un tee-shirt (15 euros) du Pernes Challenge Team : Tshirt@exafield.com

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
stage

Obligation de stage en ambulatoire : les internes de l'ISNI n'excluent pas une mobilisation

Cette fois, la coupe est pleine. L'Intersyndicale nationale des internes (ISNI) a réuni lundi 24 juin une assemblée générale extraordinaire pour débattre du compromis relatif à l'exercice ambulatoire en fin d'internat, trouvé... 16

Polyarthrite rhumatoïde : un guide pour favoriser le dialogue entre patient et rhumatologue

Polyarthrite rhumatoïde

En partenariat avec Lilly France, l'Association nationale de défense contre l'arthrite rhumatoïde (ANDAR) a développé un « Guide de... Commenter

Au CHU de Besançon, toutes les infirmières des urgences en arrêt maladie

illustration greve infirmieres

Comme les soignants des urgences de Lariboisière (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) au début du mois, les infirmières des urgences de... 2

Hôpitaux et service public : l'activité libérale des PH avec dépassements confortée par le Conseil constitutionnel

conseil etat

C'est une décision qui devrait rassurer les quelque 2 000 praticiens des hôpitaux publics facturant des dépassements d'honoraires dans le... 2

Classement des ECNi 2019 : où, quand, comment consulter les résultats

ecni

Après une ultime réunion du jury, le classement 2019 des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) sera dévoilé mercredi 26 juin,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter