Lancement d’une campagne internationale pour l'accès aux immunoglobuline anti-D

Lancement d’une campagne internationale pour l'accès aux immunoglobuline anti-D

13.04.2018

À l’occasion du 50e anniversaire de la découverte de l’anti-D, la Fédération internationale des gynécologues et obstétriciens (FIGO), la Columbia University, la Banque nationale italienne du sang (CNS) et le groupe pharmaceutique italien Kedrion Biopharma lancent une vaste campagne de mobilisation au niveau mondial. Ce projet a été présenté à Rome à l’occasion d’un congrès organisé sur ce thème.

L’objectif de cette opération est de sensibiliser la communauté internationale sur l’importance des immunoglobulines humaines anti-Rh0 (D) utilisé pour prévenir la sensibilisation maternelle à l'antigène Rhésus D (RH1). Inscrit par l’OMS sur la liste des médicaments essentiels, ce produit est actuellement bien diffusé en Amérique du Nord et en Europe.

Un tournant dans la médecine materno-fœtale

« L’introduction à partir des années 1970 aux États-Unis et au Royaume-Uni de ce médicament a fait chuter le taux de mortalité dû à l’incompatibilité entre le groupe sanguin Rh0 de la mère et le RH positif du fœtus grâce à une ou deux doses d’immunoglobulines Anti-D durant la grossesse, ceci représente un tournant essentiel dans la médecine materno-fœtale », estiment les Prs Steven Spitalnik de la Columbia University et le Giancarlo Maria Liumbruno de l’Institut supérieur de la Santé italien.

En revanche, le manque de fonds et de personnel médical spécialisé mais aussi, un vide cruel au niveau de la communication notamment en ce qui concerne la prévention, limite la diffusion de ce médicament dans de nombreux pays notamment sur le continent africain et au Moyen-Orient. Selon une recherche récemment publiée, deux cent cinquante mille (250 000) nouveau-nés meurent chaque année dans le monde où sont atteints à la naissance de déficits cérébraux. D’où l’idée d’organiser une opération de grande envergure étalée sur le long terme avec un cycle de conférences annuelles itinérantes. À la mi-avril, la FIGO organisera une session sur ce thème à Dubaï dans le cadre d’une conférence consacrée au Moyen-Orient et à l’Afrique.

De notre correspondante A. F. Dumont
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

« Sans soignant, point de soins et point de recette ! » : le cri d'alarme des médecins de l'hôpital de Chalon-sur-Saône

Plus de 130 médecins du centre hospitalier William-Morey de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ont lancé fin septembre une lettre ouverte... 4

Lucie Garcin, nouvelle présidente des internes de l'ISNAR-IMG

Lucie Garcin

L'InterSyndicale nationale autonome représentative des internes de médecine générale (ISNAR-IMG) change de tête. Lucie Garcin, 25 ans,... Commenter

8 000 euros brut par mois pour 35 heures, le super salaire d'une commune de la Sarthe à son futur médecin

Marolles les Braults

Au cœur de la Sarthe, Marolles-les-Braults, une petite commune de 2 300 habitants, met le paquet pour trouver deux médecins généralistes.... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter