Les urgentistes de l'AMUF veulent généraliser à tous les jeunes PH la prime d'engagement de carrière de 30 000 euros

Les urgentistes de l'AMUF veulent généraliser à tous les jeunes PH la prime d'engagement de carrière de 30 000 euros

Anne Bayle-Iniguez
| 09.04.2018
  • amuf

Surfant sur la vague médiatique (fermeture de services d'urgences et de lits ici et ), et la grogne dans la fonction publique, les urgentistes de l'AMUF se mobilisent pour les praticiens hospitaliers d'autres spécialités en réclamant la généralisation de la prime d'engagement de carrière hospitalière à l'ensemble des médecins des hôpitaux, « compte tenu des fortes tensions dans les hôpitaux publics, et dans un souci d'égalité »

Prévu dans le plan attractivité du précédent gouvernement, cette prime d'engagement de carrière hospitalière vise les seules spécialités en tension démographique (au niveau local et national) et en manque de médecins. L'anesthésie-réanimation et la radiologie sont les deux spécialités identifiées de 2017 à 2020.

Pour prétendre à cette prime, les jeunes praticiens contractuels ou assistants doivent s'engager à passer le concours de praticien hospitalier (PH) et à rester, une fois titularisé, au moins trois ans sur ce poste. En échange, ils perçoivent 10 000 euros pour les spécialités en tension au niveau national et 20 000 euros pour celles dans les territoires à faible démographie. Ces deux primes sont cumulables.

Outre le déploiement de ce bonus de 30 000 euros à toutes les spécialités, l'AMUF réclame la généralisation du décompte horaire du temps de travail – qui s'applique aux seuls urgentistes – à l'ensemble des PH « afin de permettre une meilleure organisation dans les hôpitaux ».

Dernière revendication : l'alignement de la rémunération de la garde sur celle des praticiens hospitalo-universitaires, «  soit 450 euros pour tous les médecins hospitaliers ».

L'AMUF demande une audience à Agnès Buzyn pour évoquer tous ces sujets. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
internes

48 heures par semaine maximum ? 50 % des internes de médecine générale dépassent le temps de travail réglementaire

Surcharge de travail, pression des médecins seniors : un interne en médecine générale sur deux (en première, deuxième ou troisième année), dépasse le temps de travail hebdomadaire réglementaire, révèle une enquête* d'envergure de... 12

Le nombre de cas de rougeole a bondi de 50 % en 2018, selon l'OMS

rougeole

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte sur un bond d'environ 50 % des cas signalés de rougeole en 2018 par rapport à 2017. À la... 8

Dépistage organisé du cancer du sein : de bonnes performances malgré une légère baisse de la participation

depistage cancer sein

Malgré un taux de participation en légère baisse, les indicateurs de performance du dépistage organisé du cancer du sein « attestent de la... 4

Téléconsultation : des syndicats et l'Ordre s'inquiètent de « dérives commerciales »

teleconsult

Cinq mois jour pour jour après la généralisation de la téléconsultation, MG France s'alarme ce vendredi de « dérives commerciales » non... 4

Après un ressenti négatif en consultation, 60 % des patients ont déjà cherché un nouveau médecin

experience negative

Près d'un patient sur deux estime que leur médecin n'est pas assez attentif en consultation, selon une étude en ligne* réalisée auprès d'un... 10

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter