Les urgentistes de l'AMUF veulent généraliser à tous les jeunes PH la prime d'engagement de carrière de 30 000 euros

Les urgentistes de l'AMUF veulent généraliser à tous les jeunes PH la prime d'engagement de carrière de 30 000 euros

Anne Bayle-Iniguez
| 09.04.2018
  • amuf

Surfant sur la vague médiatique (fermeture de services d'urgences et de lits ici et ), et la grogne dans la fonction publique, les urgentistes de l'AMUF se mobilisent pour les praticiens hospitaliers d'autres spécialités en réclamant la généralisation de la prime d'engagement de carrière hospitalière à l'ensemble des médecins des hôpitaux, « compte tenu des fortes tensions dans les hôpitaux publics, et dans un souci d'égalité »

Prévu dans le plan attractivité du précédent gouvernement, cette prime d'engagement de carrière hospitalière vise les seules spécialités en tension démographique (au niveau local et national) et en manque de médecins. L'anesthésie-réanimation et la radiologie sont les deux spécialités identifiées de 2017 à 2020.

Pour prétendre à cette prime, les jeunes praticiens contractuels ou assistants doivent s'engager à passer le concours de praticien hospitalier (PH) et à rester, une fois titularisé, au moins trois ans sur ce poste. En échange, ils perçoivent 10 000 euros pour les spécialités en tension au niveau national et 20 000 euros pour celles dans les territoires à faible démographie. Ces deux primes sont cumulables.

Outre le déploiement de ce bonus de 30 000 euros à toutes les spécialités, l'AMUF réclame la généralisation du décompte horaire du temps de travail – qui s'applique aux seuls urgentistes – à l'ensemble des PH « afin de permettre une meilleure organisation dans les hôpitaux ».

Dernière revendication : l'alignement de la rémunération de la garde sur celle des praticiens hospitalo-universitaires, «  soit 450 euros pour tous les médecins hospitaliers ».

L'AMUF demande une audience à Agnès Buzyn pour évoquer tous ces sujets. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
fichage gilets jaunes 2

Fichage nominatif à l'AP-HP ? Un Gilet jaune porte plainte, l'Ordre saisit la DGS et la CNIL

Un Gilet jaune blessé lors d'une manifestation en février devait déposer plainte ce vendredi, soupçonnant un possible fichage « illicite » par l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), a annoncé à l'AFP Me Arié Alimi,... 1

Le collectif « HPV maintenant » dénonce le retard à passer au test HPV pour le dépistage du cancer du col de l'utérus

hpv

Si tout le monde se félicite du lancement du dépistage organisé (DO) du cancer du col de l'utérus, les modalités ne font pas l'unanimité. «... Commenter

Grève aux urgences de l'AP-HP : manifestation des soignants, Hirsch et Buzyn tentent de calmer le jeu

APHP

Entre le personnel des services d'urgences de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et la direction du CHU, le torchon brûle. Ce... 2

Ordonnances et vaccins non remboursables : la caisse de Strasbourg sanctionne des médecins puis recule

vaccins non rembourses

« Il n'y a eu aucun enrichissement des médecins. Ils ne doivent pas payer les vaccins car ils ont voulu protéger leurs patients ». Le Dr Bri... 7

Fin du changement d'heure : les chronobiologistes contre l'heure d'été permanente

chgt heure

En mars, le Parlement européen s'est positionné en faveur de la fin du changement d'heure saisonnier d'ici à 2021. Chaque pays devra alors... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter