Top départ pour la transat en solidaire d'un généraliste de Saint-Malo

Top départ pour la transat en solidaire d'un généraliste de Saint-Malo

Pascal Thomeret
| 10.02.2018
  • Dr Roth

    Top départ pour la transat en solidaire d'un généraliste de Saint-Malo

  • Carte de la traversée

« Je suis un habitué des régates du dimanche, "entre trois bouées". J'y ai la double casquette. Celle du médecin et du coureur. » Gwenaël Roth a étudié à Rennes et a été interne à Pointre-à-Pitre, en Guadeloupe. C'est dire s'il connaît déjà un peu les Antilles.  Cap sur la Martinique ce samedi 10 février pour ce médecin généraliste de 42 ans qui exerce à Saint-Malo. Comme 88 équipages (63 doubles et 25 solitaires), il prend ce jour, à Madère, le départ de la deuxième étape, en double, de la Transquadra 2017-2018, une course transatlantique réservée aux marins amateurs de plus de 40 ans.

A 13 heures tappantes (heure locale), direction Le Marin, en Martinique. Tous sont fin prêts à relever le défi et faire « au moins aussi bien que la première étape Lorient-Madère », en juillet dernier. Objectif « performance » pour certains, premier grand saut dans l'Atlantique jusqu'alors inconnu pour d'autres. Parmi les skippers de cette belle aventure, il y a donc deux hommes. Notre praticien malouin sera accompagné  de François-René Carluer, un armateur.

Les deux coéquipiers de la Transquadra ont un long CV nautique. Quatre transats au compteur pour l'armateur (deux Route du Rhum, une Québec-Saint-Malo...), un titre de champion du monde et un autre de champion d'Europe en « Hobie Cat 16 » pour le médecin. Leur amitié n'est pas nouvelle. Les deux hommes se connaissent depuis plus de vingt ans et partagent leur passion de la voile en concourrant aux différentes régates de la baie de Saint-Malo. 

Après un automne et une moitié d'hiver à terre, le duo malouin s'élancera sur leur « Agence directe-Eugène Marquis », au large de Quinta do Lorde, à Madère, sur la deuxième partie de cette épreuve pas comme les autres. Une étape majeure de la Transquadra (5 000 km), celle de la véritable traversée de l'Atlantique qu'ils devraient effectuer, selon les prévisions du Dr Roth, « en douze ou quatorze jours ». À la condition que des grains ne s'invitent pas trop souvent dans l'aventure...

« Un sens supplémentaire à la traversée »

Aventure sportive, mais aussi humaine. Le médecin, pour qui « c'est la première participation à la Transquadra et également la première traversée de l'Atlantique », remercie son coéquipier « d'avoir accueilli généreusement dans leurs voiles le Centre de lutte contre le cancer Eugène Marquis de Rennes (CEM) » . Le Dr Roth collabore depuis longtemps avec les médecins du centre Eugène Marquis (dont les trois missions sont les soins, la recherche, l'enseignement) et notamment avec le cancérologue Marc Pracht, à l'origine de l'idée d'associer le CEM au projet. Cette décision prise autour d'une table qui a, aujourd'hui, pris forme, lui tient à cœur et donne « un sens supplémentaire à sa traversée ».

Le médecin n'a de cesse de démontrer « l'importance d'une activité sportive », et particulièrement la voile qu'il partage avec malades et soignants. « J'aime donner un coup de main aux copains, je suis capable de comprendre ce que vit un skipper », explique-t-il. Attaché à sa patientèle qu'il retrouvera début mars, il a tout prévu. Car même s'il s'avoue « un peu gêné de cette absence », son remplacement a été organisé.

Dans deux semaines, arrivé premier ou pas, ses copains de traversée seront là pour l'accueillir ainsi que sa femme et ses trois enfants. Il n'est pas parti qu'il parle déjà de la prochaine Route du Rhum qu'il fera « par procuration, toubib des copains ». Mais là, c'est une autre histoire.

Suivez la course en direct sur le site de Transquadra (mise à jour toutes les 4 heures) ou la page Facebook du bateau Agence directe pour le CEM.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add

Effets de la convention, médecin traitant de l'enfant, plan Macron : pour les pédiatres libéraux, le compte n'y est pas

pediatre

Deux ans après la signature de la convention médicale, le mécontentement des pédiatres libéraux ne diminue pas. À l’issue de son conseil... Commenter

Rassemblement des acteurs des maladies rares pour demander un coup d'accélérateur sur le 3e plan national

maladies rares

Rassemblés lundi à l'occasion de la conférence CARE 18, les acteurs des filières et des centres de compétences spécialisés dans les... Commenter

Blouses, blocs ensanglantés… Des médecins américains partagent des images chocs en opposition au lobby des armes

us

Le ton monte entre les médecins américains et la NRA (Nation rifle association), le lobby des armes aux États-Unis. Depuis plusieurs jours,... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter