Une clinique psychiatrique des Hauts-de-Seine condamnée après le suicide d'une patiente

Une clinique psychiatrique des Hauts-de-Seine condamnée après le suicide d'une patiente

09.02.2018

Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné une clinique psychiatrique de Garches, dans les Hauts-de-Seine, à 200 000 euros d'amende pour homicide involontaire, après le suicide d'une de ses patientes en 2004, souffrant de dépression nerveuse.

La clinique a été condamnée en raison de l'existence, dans l'un de ses bâtiments, d'une cage d'escalier « béante », datant de 1930, c'est-à-dire non protégée, du haut de laquelle la victime s'est jetée le 22 juin 2004.

Âgée de 75 ans, la patiente souffrait « d'un syndrome dépressif et de crises d'angoisses » et avait été admise à la clinique du Château deux semaines auparavant, quelques jours après une tentative de suicide.

« Quand la volonté suicidaire est là »

« L'organisation des services de psychiatrie est orientée vers la prévention des gestes suicidaires à travers la surveillance, mais aussi l'architecture des locaux. L'existence d'une cage d'escalier béante est en principe écartée dans ce type de service », avait souligné un expert lors de l'enquête.

Depuis les faits, une vitre de protection a été installée pour protéger la cage d'escalier. « On peut mettre toutes les vitres qu'on veut, il y a des gens qui, quand la volonté suicidaire est là, sont capables de trouver une énergie insoupçonnée », avait de son côté affirmé l'avocat des prévenus, Me Emmanuel Marsigny, pour qui il est très difficile de prévenir le risque de suicide.

La clinique, qui avait déjà connu un suicide, au retentissement médiatique, lorsque l'actrice et réalisatrice Christine Pascal s'était défenestrée en 1996, a été condamnée à verser des dommages et intérêts s'élevant de 5 000 à 30 000 euros pour chacune des parties civiles, pour un montant total de 65 000 euros.

P. T. avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
ABATTAGE

6 patients à l'heure ? 100 généralistes pétitionnent contre « l'abattage »

La polémique sur les contreparties au financement des assistants médicaux (en nombre de patients ou de consultations supplémentaires) rebondit. Après que les syndicats de médecins libéraux ont dénoncé le modèle « productiviste »... 28

Chez le nourrisson, l'anesthésie générale ne provoque pas de surrisque de trouble neurologique

anesthesie nourrisson

L'exposition à une anesthésie générale de courte durée chez des tout-petits ne semble pas associée à un risque accru de troubles... Commenter

Effic'Asthme, l'appli pour apprendre aux parents à gérer les crises d'asthme de l'enfant

Efficasthme02

Respiration sifflante, soulèvement alterné du thorax et de l'abdomen… pas de doute : ce jeune enfant virtuel de 2 ans est en train de faire... Commenter

La CARMF torpillée par le système universel ?Retraites des médecins libéraux : les risques de la réforme Macron

Abonné
carmf

Extinction de la CARMF, menace sur la solidarité professionnelle, étatisation de la gouvernance, incertitude sur les réserves… Un rapport... 7

Evénement

Des blouses blanches entre doléances et revendicationsParoles de médecins dans le grand débat

evenement

Ils sont plus de 200 praticiens à avoir alimenté la consultation lancée fin janvier par « Le Quotidien ». Il ressort de celle-ci un profond... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter