Les médecins régulateurs en Haute-Garonne en grève illimitée depuis le 1er janvier

Les médecins régulateurs en Haute-Garonne en grève illimitée depuis le 1er janvier

Loan Tranthimy
| 04.01.2018
  • médecin régulateur

La coupe est pleine ! Les 80 médecins régulateurs libéraux du SAMU de Haute-Garonne assurant la régulation des appels téléphoniques ont lancé une grève illimitée depuis le 1er janvier.

Par ce mouvement, ils veulent alerter sur les conditions de travail dégradées en raison du manque d'effectifs et la disparité de rémunération par rapport à d'autres médecins dans d'autres régions. Selon le Dr François Escat, urgentiste et membre de l'association Regul 31, l'activité demandée aux médecins régulateurs a atteint « un point critique ».

« Nous étions sept médecins régulateurs pour répondre aux 240 appels par heure ces dernières semaines. Dimanche dernier, j'étais de garde. Il y avait une heure et quart d'attente au téléphone avant que le médecin régulateur puisse prendre l'appel. Ce n'est plus supportable et très risqué pour les patients », dénonce le Dr Escat au « Quotidien ».

Mieux rémunérer les médecins

Face à cette hausse d'activité « constante », le service peine à recruter des médecins dans le département, déplore le Dr Escat. Selon lui, pour séduire davantage de volontaires, la première solution consiste à améliorer la rémunération proposée actuellement par l'agence régionale de santé. « Nous sommes payés 75 euros brut de l'heure alors que dans d'autres départements, des médecins touchent 92 euros, voire 115 euros. Pourquoi ne pas appliquer la même rémunération pour tous ? », dit-il.

Par ailleurs, toujours selon l'urgentiste, l'autre solution implique une responsabilisation plus importante des patients. « Il faut un système de franchises ou de pénalités pour les appels au 15 non justifiés », martèle-t-il. Faute de réponses concrètes, le Dr Escat prévient : « Sur les 80 médecins régulateurs, la moitié sont des retraités donc non réquisitionnables et sur l'autre moitié, beaucoup sont prêts à jeter l'éponge. »

Ce mouvement de grève est soutenu par tous les médecins régulateurs et effecteurs d'Occitanie, adhérents à l'association PDSa d'OC (permanence des soins ambulatoire d'Occitanie). Cette dernière vient d'adresser un courrier à la ministre de la Santé pour l'alerter sur un système de garde « à bout de souffle ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
pierre b Médecin ou Interne 05.01.2018 à 08h35

Voilà où mène la collaboration, d'abord un engagement déontologique et humain, ensuite instrumentalisation, puis contrainte et asservissement. Nous sommes des bœufs sous le joug et sauf une vraie Lire la suite

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 05.01.2018 à 09h57

Ils ont signé un contrat à 75 euros, libres de leurs actes. Qu'ils assument, ou se révoltent en bloc.

Mais ils ne le feront pas.

Répondre
 
doc911 Médecin ou Interne 05.01.2018 à 21h18

Et puis 75 balles c'est bien payé pour jouer à la standardiste.

Répondre
 
jacques T Médecin ou Interne 05.01.2018 à 01h14

Lors de la grève des des gardes des médecins généralistes de 2001, un médecin de la DRASS m'avait contacté pour savoir si j'étais gréviste. Nous avions discuté des appels abusif vers le 15, mais lui Lire la suite

Répondre
 
suzanne h Médecin ou Interne 16.01.2018 à 09h24

Certes, mais pour avoir tenté il y a 2 mois de faire hospitaliser un homme suicidaire par arrêt des ingesta, j'ai mis 5 h. Refus du psychiatre de prendre le téléphone, jeune généraliste débordée, SOS Lire la suite

Répondre
 
sophie s Médecin ou Interne 04.01.2018 à 20h42

Pourquoi ne pas mettre enfin en place le numéro des soins urgents mais non vitaux ....On sauvera plus de vie et le régulateur du 15 sera moins débordé par les grippes

Répondre
 
tapas92 Médecin ou Interne 05.01.2018 à 17h07

Déjà fait : 116-117 .... échec !

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 04.01.2018 à 20h00

Faites-vous bouffer et vous serez bouffés. Rien de plus à vous dire en 2018, quand certains se font des c. en or partout à travers la France, sans plainte ordinale potentielles (un 'ami' très proche, Lire la suite

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 04.01.2018 à 19h34

exigez déjà en bloc la défiscalisation pure et simple. Mais vous ne le ferez pas.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Candidat à sa succession à la CSMF, le Dr Jean-Paul Ortiz fait un pas vers la convention

ortiz csmf

Le Dr Jean-Paul Ortiz annonce au « Quotidien » qu'il brigue un second mandat à la tête de la CSMF. Le néphrologue de Cabestany... Commenter

Alzheimer serait davantage causée par un dysfonctionnement que par une perte synaptique

alzheimer

Une étude franco-canadienne publiée dans « Scientific Reports » vient de présenter des résultats contre-intuitifs concernant la maladie... Commenter

Affections psychiques en hausse, les médecins traitants incités à mieux déclarer

affections psy

En épluchant les certificats médicaux de 626 000 accidents de travail en 2016, la branche accidents du travail/maladies professionnelles... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter