Après la mort de Johnny Hallyday : ni hystérie ni deuil pathologique

Après la mort de Johnny Hallyday : ni hystérie ni deuil pathologique

Coline Garré
| 06.12.2017
  • Hallyday

« Sans tes concerts, c'est la fin de notre histoire d'amour ensemble », José, fan depuis 1972. « C'est comme si je perdais quelqu'un de ma famille », Grégory, 33 ans. « J'aimais ce qu'il était, ce charisme. Je pleure pour lui et pour moi aujourd'hui, il a marqué des étapes de ma vie personnelle », Laurence, 54 ans. « C'était pour moi un amour de jeunesse. J'ai toujours aimé cet homme, il était beau... Il est en moi, il vit avec moi, c'est quelqu'un ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 7 Commentaires
 
FABRICE M Médecin ou Interne 09.12.2017 à 10h20

On est aussi à l'enterrement de notre jeunesse nous des années 40 50 et 60 ...

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 07.12.2017 à 09h24

Oncle Dick - continue tes histoires de ton oncle Paul. Surtout.

Répondre
 
maya e Médecin ou Interne 06.12.2017 à 23h34

la séparation d'avec ces 2 monstres sacrés ( d'Ormesson et Johnny ) s'appuie sur un point commun, leur popularité grâce à leur modestie commune ( ce qui a même fait penser certains, pour Johnny, du Lire la suite

Répondre
 
PIERRE C Médecin ou Interne 07.12.2017 à 06h44

La modestie de d’Ormesson ? Un roman de science-fiction ?

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 07.12.2017 à 08h57

Le summum de la tristesse c'est aussi ça cette semaine.

http://www.sudouest.fr/2017/11/27/un-chien-enferme-cinq-ans-dans-une-cave-retrouve-dans-un-piteux-etat-3983838-6095.php

Mais ça, c'est Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 06.12.2017 à 23h13

Sacré artiste ayant surfé sur tant de genres et époques musicales, un show man perfectionniste, chapeau, une belle personne enfin à rencontrer même brièvement

Répondre
 
mutilator Médecin ou Interne 06.12.2017 à 21h33

Sacrée santé Johnny, après tout ce qu'il s'est envoyé dans le buffet

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 6

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter