La perte de poids obtenue par un régime permet la rémission du diabète de type 2

La perte de poids obtenue par un régime permet la rémission du diabète de type 2

Fabienne Rigal
| 05.12.2017
  • diab 2

Des chercheurs britanniques ont montré, dans un article paru dans « The Lancet » qu’une forte perte de poids, obtenue par un régime hypocalorique, permettait à des patients atteints de diabète de type 2 (DT2) de retrouver une glycémie normale.

L’étude DiRECT (diabetes remission clinical trial) a inclus 298 patients atteints de DT2 depuis 6 ans (sous traitement antidiabétique mais pas sous insuline), âgés de 20 à 65 ans, et dont l’IMC était compris entre...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 7 Commentaires
 
DANIEL H Médecin ou Interne 09.12.2017 à 10h45

ça c'est une étude vraiment originale! Quelle belle équipe de chercheurs!

Répondre
 
CATHERINE D Autre Professionnel Santé 07.12.2017 à 01h10

Sans blague ! 95% de réduction des imc, des ADO, arrêt des insulines et  rémission sous "régime seul" en ssr polyvalent sur plusieurs années. ..mais 4 pâtisseries dans le bourg... donc rebelotte à Lire la suite

Répondre
 
DANIEL H Médecin ou Interne 09.12.2017 à 08h43

c'est incompréhensible ce délire!!!!!

Répondre
 
CATHERINE D Autre Professionnel Santé 07.12.2017 à 00h42

...sans blague ! 95% de réduction des imc, des ADO, arrêt des insulines et rémission sous "régime seul" en ssr polyvalent sur plusieurs années. ..mais 4 pâtisseries dans le bourg ...donc rebelotte à Lire la suite

Répondre
 
mutilator Médecin ou Interne 06.12.2017 à 21h30

Quelle découverte! Le DT2, l'hypercholestérolémie, l'hypertriglycéridémie, l'HTA du patient pléthorique ne sont pas des maladies mais des symptômes. Du sport et moins de malbouffe, ce sont les labos Lire la suite

Répondre
 
MARIE JO G Médecin ou Interne 06.12.2017 à 20h29

c'est bizarre de lire cela maintenant, j'ai 60 ans , j'ai un DU de nutrition ancien et déjà on en parlait

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter