En déficit, le CHU de Martinique est placé sous administration provisoire

En déficit, le CHU de Martinique est placé sous administration provisoire

14.11.2017

Le centre hospitalier universitaire de Martinique (CHUM), qui comprend sept sites répartis sur trois villes, vient d'être placé sous administration provisoire en raison d'une « sévère dégradation de sa situation financière », a indiqué lundi l'Agence régionale de santé (ARS) de Martinique.

L'ARS fait état d'une situation « sans précédent » au CHU de Martinique qui l'empêche « de faire valoir ses atouts », parmi lesquels « la qualité de ses équipes et l'existence d’un plateau technique de pointe », « un projet porteur d’une offre de santé résolument tournée vers l’avenir » et « une place de choix de ses services considérés comme des références dans la Caraïbe ».

Un contexte qui a conduit le directeur de l'ARS Martinique à placer l'établissement sous administration provisoire. « Cette décision prend en compte la sévère dégradation financière, capable de compromettre la qualité de la prise en charge des patients et les conditions de travail du personnel », indique l'Agence régionale.

93 millions de déficit en 2016

Le montant du déficit du CHUM s'établirait à 93 millions d'euros fin 2016, soit 3 millions de plus qu'en 2015, selon une source proche du dossier. Face à cette situation, l'État avait consenti en 2015 à accorder au CHUM, en plus du budget annuel, une somme de 98 millions d'euros contre l'engagement d'une amélioration des résultats de 5 millions par an.

Le premier ministre Édouard Philippe s'était rendu sur l'île il y a une dizaine de jours. Il avait été interpellé par les syndicats de médecins libéraux et hospitaliers sur la situation sanitaire et notamment le manque de moyens.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
mutilator Médecin ou Interne 14.11.2017 à 19h42

Enfin, 100 millions de déficit annuel depuis des lustres, c'est-à-dire le tiers du déficit de tous les CH de France, mais aussi près de 5000 agents, dont un certain nombre d'emplois fictifs ou bidon, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À 89 775 euros, hausse timide du revenu moyen des médecins libéraux en 2016

revenus impots

Le cru 2016 des revenus nets des médecins libéraux (BNC, après charges et avant impôt) s'est révélé très moyen, détaille la Caisse autonome... 2

Interdiction de la cigarette au cinéma : Agnès Buzyn ne l’a « jamais envisagée »

tabac

Un début de polémique a eu lieu entre le cinéma français et Agnès Buzyn, vite déminée par cette dernière. Le mercredi 15 novembre, à... 2

Bientôt un numéro d'appel unique pour aider les médecins qui souffrent

ENTRAIDE

Repérer les médecins en souffrance, prévenir les suicides, les aider à se soigner voire à se reconvertir : tel est l'esprit de la... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter