Violence envers un médecin hospitalier : une jeune femme condamnée à 3 mois de prison

Violence envers un médecin hospitalier : une jeune femme condamnée à 3 mois de prison

Stéphane Long
| 13.11.2017

Le tribunal correctionnel de Blois a condamné mardi 7 novembre une jeune femme à trois mois de prison ferme pour des faits de violence envers un médecin de l’hôpital de Blois qui avait porté plainte. Elle doit en outre verser plus de 1 000 euros au praticien au titre du préjudice moral et matériel et un euro symbolique à son établissement.

L’affaire, racontée par « La Nouvelle République » remonte au mois d’août 2015. La jeune femme s’en était pris au médecin...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 10 Commentaires
 
Doc73 Médecin ou Interne 18.11.2017 à 12h18

j’ai affiché sur la porte de mon bureau une étude qui concluait que l’agressivite Des patients/famille étaient responsables d’erreurs médicales.
Ma chef de service a enlevé l’article en disant que Lire la suite

Répondre
 
ambroise paré Médecin ou Interne 14.11.2017 à 10h46

Attendez l'appel qui ne va pas manquer de diminuer la peine du fait du contexte...

Répondre
 
jacques T Médecin ou Interne 13.11.2017 à 21h18

Les faits remontent à 2015. Il aura donc fallu 2 ans pour juger une affaire qui semble pourtant "simple".

Répondre
 
mutilator Médecin ou Interne 13.11.2017 à 22h36

Très habituel ce délai, nos amis les magistrats n'étant pas pas payés au rendement et devant juste faire attention au délai de prescription. A comparer avec le Royaume Uni où un meurtre ( avec Lire la suite

Répondre
 
docpneumo Médecin ou Interne 15.11.2017 à 09h58

La célérité n'est pas le fort des magistrats. Si déja ils travaillaient au moins 35 heures réelles par semaine, les délais seraient divisés par deux. Payez-les au rendement, et demain, les délais Lire la suite

Répondre
 
Thibault K Autre Professionnel Santé 13.11.2017 à 20h22

Je suggère que cette information soit placardé dans les hôpitaux pour la sécurité des médecins !

Répondre
 
RASLEBOL Médecin ou Interne 15.11.2017 à 09h57

et dans les cabinets medicaux !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À 89 775 euros, hausse timide du revenu moyen des médecins libéraux en 2016

revenus impots

Le cru 2016 des revenus nets des médecins libéraux (BNC, après charges et avant impôt) s'est révélé très moyen, détaille la Caisse autonome... 2

Interdiction de la cigarette au cinéma : Agnès Buzyn ne l’a « jamais envisagée »

tabac

Un début de polémique a eu lieu entre le cinéma français et Agnès Buzyn, vite déminée par cette dernière. Le mercredi 15 novembre, à... 2

Bientôt un numéro d'appel unique pour aider les médecins qui souffrent

ENTRAIDE

Repérer les médecins en souffrance, prévenir les suicides, les aider à se soigner voire à se reconvertir : tel est l'esprit de la... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter