Moins de 100 000 décès liés à la rougeole, mais la vaccination reste nécessaire pour atteindre les objectifs de l'OMS

Moins de 100 000 décès liés à la rougeole, mais la vaccination reste nécessaire pour atteindre les objectifs de l'OMS

Damien Coulomb
| 27.10.2017
  • rougeole

Pour la première fois, le nombre annuel de décès liés à la rougeole est passé sous la barre des 100 000 en 2016, selon le rapport annuel publié aujourd'hui par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Avec 89 780 décès, c'est une diminution de 84 % du nombre de morts, depuis 2000, obtenue en grande partie grâce à la vaccination qui a permis d'épargner « 1,3 million de vies chaque année », selon le Dr Robert Linkins, coordinateur de l'initiative contre la rougeole et la rubéole. « Obtenir un monde libéré de la rougeole est un but qui paraît possible, et même probable de notre vie », espère-t-il.

Depuis 2000, on estime que 5,5 milliards de doses de vaccins contre la rougeole ou de vaccins contenant la valence rougeole. Un total de 20,4 millions de vies ont ainsi été sauvées, toujours selon le rapport de l'OMS. Des chiffres rassurants, mais qui restent en dessous des objectifs fixés par l'agence onusienne.

« Nous avons observé une chute substantielle du nombre de décès depuis plus de 2 décennies, mais maintenant, nous devons redoubler d'effort pour atteindre le but zéro nouveau cas de rougeole » affirme le directeur du département vaccination, vaccins et produits biologiques de l'OMS. « Mais élimination de la rougeole ne passera que par la vaccination de tous les enfants, de toutes les régions du monde », prévient-il.

En 2010, l’Assemblée mondiale de la Santé a défini 3 étapes à franchir à l’horizon 2015 dans la lutte contre la rougeole : attendre un taux de vaccination de plus de 90 % à l’échelle nationale, réduire l’incidence à moins de 5 cas par million d’habitants ; et réduire la moralité de 95 % par rapport aux estimations de 2000.

La vaccination ne progresse pas

Aucun de ces objectifs n'est atteint. Entre 2000 et 2016, l’incidence annuelle signalée de la rougeole a reculé de 87 %, passant de 145 à 19 cas par million d’habitants. La couverture vaccinale concernant l'administration de la première dose du schéma vaccinale contre la rougeole stagne à environ 85 % depuis 2009 (elle était de 72 % en 2000), encore loin des 95 % nécessaires pour stopper la transmission de la rougeole. En ce qui concerne la seconde dose, seuls 64 % des enfants dans le monde la reçoivent.

Depuis 2012, la couverture vaccinale reste stable dans la région africaine (72 %), dans la région des Amériques (92 %) et dans la région de la Méditerranée orientale (77 %). Dans la région européenne (qui comprend la Russie et l'Asie centrale) la couverture a même accusé un déclin, passant de 95 % à 93 % depuis 2012. En outre, 51 % des pays de cette région signalent une baisse de la couverture depuis 2013. En revanche, le taux de vaccination a progressé dans la région de l’Asie du Sud-Est, passant de 84 % à 87 %. Seule la région du Pacifique occidental a durablement atteint une couverture supérieure à 95 %.

L'OMS estime ainsi que 20,8 millions d'enfants aujourd'hui ne sont pas vaccinés, dont la moitié vivent dans 6 pays : le Nigeria (3,3 millions), l'Inde (2,9 millions), le Pakistan (2 millions), l'Indonésie (1,2 million), l'Éthiopie (900 000) et la République démocratique du Congo (700 000). Les auteurs du rapport pointent aussi du doigt la survenue de cas de rougeole dans des pays qui en étaient théoriquement débarrassés, comme les États-Unis.

L'OMS est inquiète de la diminution prévue des fonds alloués à la vaccination consécutive à l'élimination de la poliomyélite. « La vaccination dans les pays ayant un grand nombre de cas de rougeole dépend en grande partie des fonds alloués dans le cadre de la lutte contre la poliomyélite, risque de voir la rougeole progresser une fois que la poliomyélite sera éradiquée », précise le rapport.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 9

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 14

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter