Radicalisation : le monde de la psychiatrie choqué par les propos de Gérard Collomb

Radicalisation : le monde de la psychiatrie choqué par les propos de Gérard Collomb

Anne Bayle-Iniguez, Marie Foult
| 25.08.2017
  • psychiatrie

Après la mise au point de l'Ordre, l'Intersyndicale de défense de la psychiatrie publique (IDEPP) s'émeut des propos tenus à la suite des attentats de Barcelone par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb sur le repérage dans les structures psychiatriques des individus susceptibles de commettre un acte terroriste. 

S’il reconnaît que « certains actes de terrorisme ont été commis par des individus souffrant de trouble psychique », le syndicat membre de la centrale CMH dit « ne [pas pouvoir] accepter la teneur des propos du ministre de l’Intérieur ». « La stigmatisation des malades mentaux ne peut apporter aucun élément de progrès, ni en général, ni sur ce sujet, argumentent les professionnels. L’amalgame entre le terrorisme et la psychiatrie n’est pas acceptable, pas plus que l’amalgame entre la criminalité et la psychiatrie. »

L’IDEPP « condamne toute surenchère et toute tentative de pointer la population des malades mentaux comme vecteur de criminalité, dangerosité et de terrorisme en particulier ».

Enfin, le syndicat et sa centrale s’inquiètent des « entorses potentielles » que les propos de Gérard Collomb pourraient induire sur la protection du secret professionnel. 

« Vision simpliste »

Contacté par « le Quotidien », le Dr Rachel Bocher s'est dit pour sa part « outrée » des propos « extrêmement graves » du ministre de l'Intérieur. « Face à cette confusion entre le monde politique et le monde médical, j'en appelle au président de la République, fustige la présidente de l'INPH, psychiatre et chef de service au CHU de Nantes. Cette vision simpliste de la psychiatrie et ce renvoi de la problématique de la radicalisation et du terrorisme sur la scène médicale traduisent l'impuissance des services de police. »

Du côté des psychiatres libéraux, l'incompréhension est aussi vive. Le Dr Maurice Bensoussan, président du Syndicat des psychiatres français (SPF), appelle également à arrêter les amalgames et les confusions. « C'est très outrageant pour les personnes atteintes de troubles psychiatriques », souligne le médecin, joint par « le Quotidien ».

Il rappelle également que la dangerosité reste « très complexe à évaluer ». « Des cadres existent déjà, les psychiatres ont des obligations de signalement, peuvent déroger au secret médical dans certains cas très précis, rappelle le Dr Bensoussan. Nous pouvons avoir une réflexion commune sur le sujet, mais chacun doit rester à sa place. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
dpc

Le DPC... de gré ou de force ! Après des pré-inscriptions massives par des robots, l'Agence riposte et rassure

De mémoire de syndicaliste, le Dr Bernard Ortolan, cadre de la CSMF et directeur scientifique d’Evolutis DPC, n’avait jamais vu cela. En quelques heures, samedi dernier, de nombreux confrères l’ont alerté de leur pré-inscription... 11

Une avancée pour préserver la fertilité des garçons prépubères traités par chimiothérapie

chimiotherapie

Comment préserver la fertilité des garçons prépubères avant chimio- et/ou radiothérapie ? Si la congélation de sperme peut être proposée... Commenter

Feu vert au « pharmacien prescripteur », les médecins sur les nerfs

mesnier pharmaciens

Le Dr Thomas Mesnier a donc persisté et signé ! Lors de l'examen de la loi de santé, l'Assemblée nationale a autorisé les pharmaciens à... 65

Les médecins franciliens se convertissent à la prise de rendez-vous en ligne mais se méfient de la concentration du secteur

rdv en ligne

Les plateformes de rendez-vous en ligne ont la cote chez les patients autant que chez les praticiens d'Ile-de-France. Près de deux tiers... 1

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)

Vaccination obligatoire, quel bilan un an après ? Posez vos questions au Dr Daniel Lévy-Bruhl (Santé publique France)-0

L’extension de l’obligation vaccinale (de 3 à 11 vaccins) est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Plus d’un an après, les premiers...

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter