Vers une médecine évolutionniste ?

Vers une médecine évolutionniste ?

Anne Bayle-Iniguez
| 27.07.2017

Peu connue en France, la médecine évolutionniste ou darwinienne – en référence au Dr Erasmus Darwin, grand-père de Charles – est l’application des principes de la théorie de l'évolution aux questions relatives à la santé et aux pathologies.

Maître de conférences à la chaire de paléoanthropologie et préhistoire du Collège de France, Pascal Picq a défriché le champ de la médecine évolutionniste lors d'une conférence à l'initiative du Groupe Pasteur Mutualité. Révolutionnaire, le concept explore des univers nouveaux autour de la médecine dite « 4P » (prédictive, personnalisée, participative, préventive) et propose « de nouvelles compréhensions des relations entre les hommes et leurs maladies », explique Pascal Picq. Le mouvement s'inscrit dans une perspective historique et prospective qui dépasse la relation médecin/patient et l'action soignante des seuls praticiens.

Coévolution

L'auteur de « Qui va prendre le pouvoir ? Les grands singes, les hommes politiques ou les robots » (Odile Jacob) invite ses contemporains à « changer de paradigme ». Pascal Picq appelle à imaginer la médecine de demain en gardant à l'esprit la coévolution entre, d'une part, notre biologie, notre physiologie et nos capacités cognitives et, d'autre part, notre environnement (technique, culturel, etc.). Plutôt que de remettre nos origines au goût du jour en créant le régime « paleo » (une « bêtise » pour le conférencier), Pascal Picq exhorte en particulier le corps médical à ne jamais faire l'impasse sur le lien entre nos conditions de vie et certaines pathologies (tuberculose, obésité, etc.). 

« La médecine évolutionniste nous enseigne qu'il vaut mieux coévoluer avec des maladies que l'on sait soigner que de les éradiquer au risque d'en favoriser d'autres, anticipe même Pascal Picq. Voilà qui pose une vraie question stratégique pour l'innovation thérapeutique ». 

 

 

 

 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
evenement
Focus

Faute de temps, les soignants négligent leur hygiène de vie Abonné

C'est une des plus vastes enquêtes jamais réalisées sur la santé des acteurs du soin. Les chiffres évoquent des médecins plus souvent malades que la population et plus insatisfaits de leur travail. Un constat alarmant. 5

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !-0

L’année qui s’achève a été riche en polémiques de toutes sortes touchant le système de soins. « Le Quotidien du Médecin » a retenu les 18... 2

Urgences : l'IGAS veut remplacer le 15, le 17 et le 18 par un 112 unique

112

Verra-t-on disparaître le 15, le 17 et le 18 au profit d'un numéro unique d'urgences ? C'est ce qui semble ressortir du rapport... 7

Un pédiatre écope d'un avertissement ordinal pour non-déclaration de ses liens d'intérêts

C'est une sanction disciplinaire lourde de symbole. Pour la première fois, un médecin interrogé dans les médias grand public se voit... 7

Brevet du sofosbuvir : les ONG européennes ne désarment pas

hep c

Six ONG ont fait appel mercredi de la décision de l’Office européen des brevets (OEB), prise en septembre, de maintenir le brevet sur le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter