« Le tiers payant généralisé se fera, c'est certain »

« Le tiers payant généralisé se fera, c'est certain »

15.07.2017

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

La polémique sur la généralisation du tiers payant refait surface après les tergiversations de la ministre de la Santé, le Pr agnès Buzyn. Pour ce lecteur, la dispense d'avance de frais se fera. Et ce n'est pas forcément un mal...

citation
Le tiers payant intégral est déjà possible. Nos logiciels pro sont compatibles, ceux des organismes d'assurance-maladie aussi. En transmission double flux des feuilles de soins électroniques, le paiement de la part complémentaire est garanti à condition que l'équipement numérique de la mutuelle soit aussi performant que ce que la Sécurité sociale a imposé à nous, médecins. Avec les mutuelles qui se sont donné la peine de s'équiper, c'est simplissime : en quelques clics de plus, le tour est joué et il n'y a pas d’échange d'argent, pas de monnaie à rendre, pas de chèques à déposer, pas de comptabilité journalière à tenir.

On fait de la médecine, seulement de la médecine, puis "clic clic clic" et tout part chez le comptable. Pour un médecin conventionné secteur I, généraliser ce mode de paiement serait une avancée technique qui ferait gagner du temps. Après, c'est peut-être pour les confrères à honoraires libres que cela paraît moins révolutionnaire… forcément. Ils ne sont pas les plus nombreux, à eux de s'adapter aux évolutions techniques qui simplifient la vie professionnelle de la majorité d'entre nous. Cependant, là où le bât blesse, c'est que beaucoup de "petites mutuelles à la con" ne sont pas équipées pour faire du tiers payant intégral. C'est quand même terrible qu'on ne les y oblige pas, alors que nous, médecins, avons des comptes à rendre chaque année quant à l'évolution de notre matériel de télétransmission.

Si j'ai bien compris, n'importe qui peut s'improviser "mutuelle", vu qu'il y en a même à qui les malades doivent encore envoyer leurs reçus de paiement de la part complémentaire pour être remboursés (quand on pratique le tiers payant sur la part obligatoire, comme mes associés et moi le faisons systématiquement depuis toujours). Ce sont ces organismes et d’autres, les plus nombreux encore, qui à défaut d'investir bloquent un mode de paiement simplifié des honoraires. Pourquoi ce laxisme des pouvoirs publics vis-à-vis de ces sociétés mal équipées ? C'est sûr qu'entre nos dirigeants et les mutuelles, il y a souvent eu des connexions… on l'a vu avec les mutuelles étudiantes et encore récemment avec les Mutuelles de Bretagne…

Imposer une solution technique à toutes les mutuelles qui veulent continuer à exister me paraît déjà la priorité. Ensuite, ne pas imposer aux médecins l'obligation de pratiquer le tiers payant intégral, mais leur laisser le choix, tout comme le malade a encore le choix de son médecin, et le médecin le choix de l'endroit où il s'installe. Le TPG se fera, c'est certain. Quand ce sera possible, simple et garanti, je rirai bien de voir s'y mettre tous ceux qui aujourd'hui se roulent par terre en hurlant qu'on leur enlève leur honneur en dématérialisant le principe des honoraires de la main à la main. Le Dr Baker de la petite maison dans la prairie est mort, passons à autre chose, pour ceux qui le souhaitent en tout cas.citation

Posté le 11 juillet 2017. Voir tous les commentaires sur le sujet : «Non, la réforme du tiers payant généralisé n'est pas enterrée, jure Agnès Buzyn»

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
Scalex Médecin ou Interne 18.07.2017 à 13h02

Les contradicteurs de Scalex vont apprécier ce message de réclamation envoyé ce matin: "Suite à notre conversation téléphonique d’hier et notre échange de mail, je m’aperçois ce matin, qu’une Lire la suite

Répondre
 
medecin ou interne Médecin ou Interne 18.07.2017 à 13h00

quand on lit ca, "le fonctionnariat se fera, c'est certain"

Répondre
 
BernadetteAnne Médecin ou Interne 17.07.2017 à 21h15

???

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 17.07.2017 à 09h02

J'ai un des logitiels les plus courants. Il bloque pour plus d'un acte par famille et pour les majorations, en TPG. Je n'ai aucune, mais alors AUCUNE, envie de me demander pour quoi désormais. Lire la suite

Répondre
 
Scalex Médecin ou Interne 15.07.2017 à 14h29

J'applaudis ce discours à 100%. Je relève 2 points importants. 1°) La simplification administrative est évidente, contrairement aux affirmations de ceux qui ne le font pas Je fais maintenant leTP Lire la suite

Répondre
 
C. Lassuit II Médecin ou Interne 17.07.2017 à 14h47

EN BONNE PARTIE POUR MOI MEME, et pour qui d'autre mon cher 'Scalex'?......

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

L'interdiction des soins funéraires aux personnes séropositives et atteintes d'hépatite officiellement levée

soins funeraires

Les personnes séropositives et/ou atteintes d'hépatite décédées pourront, à partir du 1er janvier 2018, recevoir des soins funéraires, en... Commenter

Effectifs en hausse, féminisation, exercice en groupe, attrait du secteur IIPortrait-robot du médecin spécialiste

Abonné
spe

Une enquête de la DREES* (ministère) examine la médecine spécialisée sous toutes ses coutures. Le nombre de spécialistes a progressé... Commenter

Tiers payant généralisé : « pas besoin d'en passer par une loi » si les médecins adhèrent naturellement, selon Agnès Buzyn

Agnès Buzyn tiers payant généralisé

Auditionnée mardi par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale sur sa feuille de route, la ministre de la Santé Agnès... 30

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter