Améliorer son régime alimentaire sur la durée, même un peu, diminue la mortalité

Améliorer son régime alimentaire sur la durée, même un peu, diminue la mortalité

Dr Lydia Archimède
| 13.07.2017
  • régime alimentaire

Mieux manger sur la durée permet de diminuer la mortalité prématurée et ce, même si les changements apportés sont modestes.

L'étude publiée dans le « New England Journal of Medicine » montre pour la première fois que la qualité du régime alimentaire pendant au moins une douzaine d'années : plus de fruits, de légumes, de noix et du poisson en diminuant dans le même temps la viande rouge et les boissons sucrées a un effet bénéfique sur la mortalité...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 2 Commentaires
 
PIERRE L Médecin ou Interne 14.07.2017 à 09h44

Rougeole : 35 décès regrettables sur l'EUROPE

FRANCE : 48 000 (sic) décès par an du fait d'une mauvaise qualité de l'air

de qui se moque -t-on ?

Répondre
 
DocJCA Médecin ou Interne 13.07.2017 à 20h59

Excellente étude qui démontre plein d'éléments de prévention "active" en rapport avec les conduites alimentaires, mais cet intitulé d'article ne veut rien dire ... Comme le disait Pierre Péchin, Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
ortiz csmf

Candidat à sa succession à la CSMF, le Dr Jean-Paul Ortiz fait un pas vers la convention

Le Dr Jean-Paul Ortiz annonce au « Quotidien » qu'il brigue un second mandat à la tête de la CSMF. Le néphrologue de Cabestany (Pyrénées-Orientales) veut porter la « réorganisation » de la médecine libérale « autour du regroupement et de la responsabilité territoriale ». Jugeant l'atmosphère politique « meilleure », il ouvre la porte à l'adhésion de la CSMF à la convention médicale mais juge la... Commenter

Nomenclature : des « bugs » autour de l'avis ponctuel de consultant, peste la FMF

nomenclature

Après le Syndicat national des anesthésistes-réanimateurs (SNARF), la FMF dénonce à son tour des problèmes récurrents de cotation... 1

Une alimentation trop salée est néfaste... pour le cerveau

sel

« Nous avons constaté qu’une alimentation excessivement salée chez des souris (8 à 16 fois la normale), correspondant aux plus hauts niveaux... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter